Cataja…

Cataja tourne gentiment sur son ancre, posé en lévitation sur une eau turquoise. J’admire ses lignes tendues de coureur des mers, ses étraves droites et fines pour fendre les flots et je comprends de plus en plus pourquoi les bateaux copains le trouvent beau. J’avais toujours été un inconditionnel du multicoque, mais jamais je n’utilisai l’adjectif beau. Il est spacieux, il est confortable oui… Mais beau?… Pas vraiment… Et pourtant, force est de constater, que cet adjectif, notre fier Cataja le mérite amplement.
J’avais souvent lu que le bateau prenait une place à part entière dans la famille, et chaque jour qui passe me rend un peu plus amoureux de mon bateau.
Nous rêvions sur d’autres bateaux plus cossus comme les Lagoon avant de partir avec Cataja. Mais aujourd’hui je comprends à quel point nous avons eu de la chance d’acheter notre Bahia 46 Cataja.

image

Il est marin et chaque manœuvre se fait bien à l’abri dans le cockpit, là où d’autres doivent courir faire les équilibristes sur un fly bridge sous les intempéries quand ça se gâte. Il est rapide à tel point que les enfants chantent la chanson « Cataja fonce » dérivée de celle de « l’escargot fonce » dans le dessin animé Turbo. Et puis tout de même, 12 jours et 22h pour nous mener d’un côté à l’autre de l’Atlantique… Traversée entre la Dominique et les Saintes en 2h30 à une vitesse entre 8 et 10 nœuds. Que du bonheur à faire la course avec les autres bateaux du plan d’eau.
Il est solide. Il trace sa route dans les mers formées sans jamais montrer de signe de faiblesse et emmène toute la tribu des JA d’un bout à l’autre de la terre sans broncher. Et même quand l’ancre dérape et nous pose au beau milieu d’une caye au milieu de la nuit, là encore, pas une égratignure.

Mon dieu ce que je l’aime ce bateau…

Antoine

14 réflexions sur “Cataja…

    • Coucou la tribu! T as raison bertrand, ce n est pas pour tout de suite mais nous savons déjà que ça sera difficile, espérons juste que ce sera un choix et non une obligation, ça rendra les choses plus simples! On vous embrasse:)

      J'aime

  1. nous aussi on a beaucoup aimé ce bahia à lorient , et c’ est toujours le même plaisir de vous suivre et de vous lire , merci de nous faire partager votre aventure , bon vent cataja

    J'aime

    • Hihi;) a nous aussi christophe!!;) plus on entend comment ça se passe sur les autres bateaux et plus nous vivons de choses a bord de Cataja, plus nous avons conscience de notre chance de l avoir:) on vous embrasse!:)
      Eurielle et Antoine

      J'aime

  2. bien sur qu’il est beau Cataja. C’est l’image de la liberté, le parfum de l’aventure, le gout de l’essentiel
    merci pour vos récits toujours aussi bien écrits et illustrés.
    stéphane

    J'aime

  3. Bien sûr qu’il est beau !!!

    Plus qu’un simple lieu d’habitation ou moyen de locomotion,un bateau de voyage est un Ange Gardien quand au milieu des océans nous sommes hors d’atteinte d’éventuels secours.
    C’est le compagnon, le refuge, le 3ème équipier. Une confiance s’installe au fil des nav’ et fait naitre cette relation si forte (et difficile à expliquer aux « terriens » 😉 )

    Que le vent t’emporte, CATAJA, encore très longtemps à travers les océans de notre si belle planète, et partout où l’imagination de la tribu Ja les transportera…

    Longue Route …

    J'aime

Laissez nous un commentaire si vous le souhaitez!:)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s