C’est les vacances… en métropole!!

J-7 jours avant le grand départ en vacances en métropole… Nous sommes depuis plusieurs jours autour de l’île de Saint Vincent. Nous avions tout d’abord hésité à nous y arrêter car la mauvaise réputation de celle-ci ne nous donnait que moyennement envie d’y poser les pieds et l’interdiction aux bateaux de location de s’y arrêter ne nous rassurait pas davantage… Et puis plutôt que d’entendre parler de ses actes de piraterie nous avons commencé à en entendre du bien par un bateau copain y aillant séjourné. Nous nous sommes donc approchés d’un peu plus près de cette île et avons été littéralement envoûté par sa beauté et ses couleurs verdoyantes! Vue de la mer ce sont des terres sauvages et luxuriantes que nous avons découvert.

2014_ 7_18_12_40

Nous avons fini par nous arrêter au sud de celle-ci à Young Island, et avons été ébloui du haut du fort de Duvernette par la couleur des eaux et la beauté des lieux.

2014_ 7_17_16_ 6 IMG_0233

2014_ 7_17_15_55 IMG_0228

Nous avons poursuivi notre route en direction de Wallilabou. Nous avons suivi les traces de Jack Sparrow et vu le fameux rocher des pendus de Pirates des Caraïbes, puis nous avons poussé plus loin et avons découvert une baie aux mille charmes et parsemée de ces arbres aux fleurs rouges, les flamboyants!

IMG_0273 IMG_0454

IMG_0272 IMG_0450

Les habitants sont chaleureux, aimables et heureux d’avoir du monde s’arrêtant sur leur île si riche et si belle. Mais le départ pour la France approchant nous avons décidé avec nos amis Grégal de prendre  la mer aujourd’hui pour rejoindre Sainte Lucie et la marina de Marigot Bay où Cataja séjournera. Tout est paré pour partir en nave, je m’apprête à préparer un repas pour n’avoir qu’à réchauffer ce midi quand Malo m’appelle à la VHF pour m’informer qu’Antoine a été piqué et qu’ils ne savent pas quoi faire !… Je bondis sur ma VHF, et interroge, puis sors du cockpit pour parler de vive voix à mon homme qui se trouve à quelques mètres sur le bateau de  Grégal… Ils se sont levés à l’aurore pour  relever le filet de Jean Lo et ont eu de bonnes prises, dont quelques fameux poissons lions ou rascasses volantes !

IMG_0378 IMG_0377

Suite à une mauvaise manipulation d’Alex, un ami local qui les accompagnait, Antoine s’est retrouvé avec un de ces poissons sur la main et a été piqué par deux fois à l’index… Il rince à grande eau sa main, mais je sens que ni lui ni moi ne faisons les fiers… Elian qui se lève à ce moment-là, entend que quelque chose ne va pas, et me voit chercher frénétiquement des informations sur internet, me demandant ce qui se passe… Papa s’est fait piqué… Par quoi ? … Un poisson lion… et là je vois mon Elian serrer fort son doudou, devenir pâlichon et me demander si papa va mourir alors ?… Je crois défaillir et tente de garder mon calme… Mais non mon chéri… Mais comment tu peux le savoir ? ajoute-t-il … Je tente de rester souriante mais la vérité est que je n’en mène pas large… Il sait pourquoi nous sommes inquiets ! Depuis notre arrivée aux Antilles et la connaissance de ces superbes poissons sous l’eau, nous leur répétons de ne surtout pas toucher ni même s’approcher de ces créatures, leur venin étant un poison pouvant être mortel en cas de piqûre, tout simplement ! D’où notre inquiétude …

IMG_0411

Mon doudou revient à bord, je n’ai aucune envie d’être séparée de lui… Il reprend son rituel de main plongée dans une casserole d’eau très chaude, plus de 50 degrés, pour éviter la propagation du venin. Info trouvée sur internet ! Entre temps je trouve enfin le numéro du CCMM (Centre de consultation médicale maritime) de Toulouse que nous appelons pour la première fois. Pour ceux qui ne connaissent pas, il s’agit d’un service joignable 7j/7 24h/24 pour toute urgence ou besoin médical pour les bateaux battants pavillons français sur toutes les mers du globe au +33 5 34 39 33 33 par téléphone ou par VHF, iridium, inmarsat, fax et mail.
Le médecin après un rapide diagnostic et questions nécessaires nous conseillera la même chose que celle entreprise auparavant avec en plus le fait d’approcher une cigarette de la plaie pour la chaleur émanée (vite vite fume Carole !!). Il nous faut aussi veiller à ce que la main ne gonfle pas sinon quoi il faudrait le rappeler… Sous 24h tout devrait être réglé… Quelque peu rassurés nous surveillons la dite main, repos pour Antoine et antidouleurs… Il ne reste qu’à attendre, nous prendrons la mer demain finalement… Plus de peur que de mal passé le délai… Nous soufflons à nouveau… Nous savons à présent comment réagir et quels sont les effets de ces piqûres et il est clair que nous redoublerons de vigilance lors d’une prochaine prise de ces poissons… Le poisson coupable a été jugé, la sentence a été sans appel : au barbecue! Hmmm délicieux! Qui a dit que la vengeance était un plat qui se mange froid??? Chaud c’est tout aussi bon!

IMG_0410

Mardi, ça y est nous quittons la superbe île de Saint Vincent et son mouillage de Wallilabou pour rejoindre Sainte Lucie… La navigation est mouvementée et en particulier à l’arrivée dans le canal. Les vents montent à 35 nœuds, la houle est formée, c’est sportif !! Heureusement que nous avons attendu qu’Antoine soit en meilleure forme ! Après 9 heures de traversée nous posons l’ancre à Marigot Bay. D’ici quelques jours nous commencerons la préparation de Cataja en cas d’éventuels cyclones pendant notre absence.

IMG_0529 IMG_0515

IMG_0501 IMG_0538

Nettoyage de fond en comble du bateau, rangements divers, « saussissaunage » de grand-voile, dépose du génois et des écoutes, mise en place des amarres, amarrage de l’annexe, et tour d’horizon du pont pour être sûr d’avoir enlevé ce qui risquerait de casser en cas de fort vent… Ce n’est pas de tout repos ! A cela, se mêle un mélange d’excitation de rentrer et de crainte de laisser notre bateau sans surveillance. Certes la marina et ses employés sont là pour gérer en cas de besoin mais ce n’est tout de même pas pareil que lorsque nous laissions simplement notre maison inhabitée…
Lundi 28 juillet 2014, nous laissons Cataja pour rejoindre Grégal et entamer notre traversée vers la Martinique. J’ai la gorge nouée et le ventre serré. Antoine n’est pas franchement mieux… C’est fou de se dire que nous sommes dans cet état pour un bateau ! Et pourtant, nous avons l’impression de laisser un membre de la famille… Ce n’est pas comme laissé sa maison, cela n’a rien à voir ! J’ai parfois crains en quittant notre maison lorsque nous partions en vacances, mais au pire je m’imaginais un cambriolage et me disais qu’il n’y avait pas de raison que ça arrive… Là, j’ai beau me dire qu’il n’y a pas de raison qu’un cyclone passe par là, nous en sommes à la deuxième dépression tropicale en 15 jours ! Si c’est ainsi toutes les semaines, nous n’avons pas fini de nous en faire !!
Allez hop, nous voici à présent en Martinique, tout s’est bien passé pour cette première nave en famille sur un monocoque. Même pas vomi et même somnolé tant nous étions bercé ! La gîte c’est nouveau pour nous, ainsi que la fluidité et le passage dans les vagues comparé à un catamaran… Pour autant, nous ne passerons pas du côté « obscur », nous resterons du côté clair, celui du catamaran ! hihi 🙂

IMG_0548 IMG_0553

IMG_0563 IMG_0560

J-1, nous récupérons les clés du logement loué à Rivière Pilote pour la nuit avant de prendre l’avion demain ! A peine entrés dans la location, les garçons sont comme des fous ! Ils courent, cherchent leur chambre, sautent sur les lits… Ils ont des étoiles dans les yeux !

IMG_0569 IMG_0566

« Waouh c’est grand (80 m2 environ…) et on a un lit chacun dans une vraie chambre… Oh regarde papa y a même des toilettes… Dis maman comment on tire la chasse ? Y a pas de pompe… » Euh mon chéri c’est une chasse d’eau normale, tu tires dessus… Quelques essentiels un peu oubliés manifestement ! 🙂 Nous sommes ravis et attendons avec impatience notre vol…
Mardi 29 juillet, embarquement immédiat en porte 6… Mes petits hommes trépignent d’impatience à l’idée de monter dans l’avion et de traverser l’atlantique en famille mais avec plus de facilité et de rapidité cette fois ! Et re-waouh… « Maman je peux choisir mes films et mes jeux !! Dis maman, le plateau repas il est juste pour moi ? Je ne dois pas partager ? »… Vous l’aurez compris, il y a eu comme un air de renouveau à peine le voyage commencé 🙂

IMG_0577

8h40 en ce mercredi 30 juillet, nous voici posé sur le sol parisien, lors du débarquement de l’avion nous traversons la première classe et entendons Malo expliquer très sérieusement à Elian, que « nous sommes dans la zone pour les handicapés »  (en réaction aux fauteuils xxl) ! Elle est pas mal celle-là !  A présent passage au contrôle de la PAF (Police aux frontières), rien que le nom m’éclate, mais gardons notre sérieux 🙂 … Récupération des bagages et de la voiture… Enfin, après une petite frayeur lorsque l’on nous annonce qu’il n’y a pas de voiture réservée à notre nom… Après vérification, le monsieur m’annonce que j’avais réservé pour hier… oups… ok, prenons en une autre… hiiiii un peu plus et nous nous étouffons, 3000 euros pour le mois et demi, c’est juste le double du budget initial… mon erreur risque de nous coûter cher ! Nous décidons de faire le tour de tous les loueurs et finissons par trouver notre bonheur au même prix ou presque de ce qui était prévu ! Ouf sauvée, mon doudou ne va pas me zigouiller !

Ça y est, nous sommes installés et attachés dans notre nouvelle voiture, quelques 5000 km seront parcourus pendant ce mois et demi en métropole. Antoine retrouve le plaisir d’être au volant d’une voiture neuve et ressemble à un enfant avec son nouveau jouet, nous quittons l’aéroport en route vers la Rochelle pour y retrouver nos anciens bateaux copains Scarlett pour une journée et une nuit !
C’est très étrange à présent, nous sommes sur la route, je regarde le paysage défiler et je réalise que ça y est, après des mois d’attente nous sommes enfin en France, « chez nous »… Contrairement à Antoine rentré plusieurs fois en métropole, je n’y suis pas revenue depuis le 5 juillet 2013, soit un an et quelques semaines. J’ai à présent la sensation d’être à la fois chez moi dans mon pays et à la fois d’être dans un autre monde! Ou peut-être est-ce moi qui arrive d’une autre planète. Tout va si vite ici. Je me prends de plein fouet toutes ces voitures, tout ce stress engendré, toute cette civilisation… Les gens croisés à l’aéroport, en voiture ou dans la rue ont l’air de savoir où ils vont mais ne semblent pas avoir le temps de se poser, de réfléchir, de regarder… J’ai l’impression de voir des automates… Certes aux Antilles la façon d’aborder la vie « sans se presser » est horripilante un bon nombre de fois, mais c’est à se demander qui a raison au final ? J’ai l’impression de ne plus appartenir vraiment à cette vie de terrien, mais je n’appartiens pas complètement non plus à celle en mer vécue en ce moment. La vie à terre a continué et elle continuera de la même façon que nous revenions ou non. J’ai l’impression que nous oublierions bien vite cette parenthèse en revenant… Je ne veux pas oublier… Ça fait peur de se sentir en marge de la société… J’ai l’impression d’être happé par une vie qui n’est plus la mienne et qui pourtant je le sais reprendrais vite le dessus sur celle choisie actuellement. J’aime finalement être SDF à notre façon, j’aime me dire qu’à quelque part nous refusons un peu de ce formatage nécessaire (ou non) à la vie en société… Je sens la fatigue arriver, nous conduisons Antoine et moi chacun notre tour par demi-heure (!!) pour ne pas nous laisser gagner par le décalage horaire… Ça permet finalement de ne pas trop réfléchir et de vivre le moment présent, ce n’est peut-être pas si mal !
Nous avons tant bien que mal retrouvé pour un temps trop court mais que plus apprécié nos amis rentrés de voyage il y a 15 jours à peine. Leur avenir n’est pas défini encore, ils s’interrogent toujours sur la suite à donner… Une seule certitude, ils ont eu aussi ressenti ce stress de la vie terrestre et vont devoir s’adapter à nouveau à leur nouvelle vie! Bonne continuation les amis!!

Est venu à présent le temps des retrouvailles en famille… Celle d’Antoine tout d’abord… Entre 10 et 20 personnes au quotidien sur plusieurs jours, des cris d’enfants, de joies, des rires, des discutions animées et autant de bons moments passés ensemble. Nous ne nous sommes pas vu depuis 1 ou 2 ans et hop tout redevient normal. Peu de questions sur le voyage sont posées finalement, c’est à se demander si nous sommes partis et cela est quelque peu perturbant. Nous avions évoqué avec Antoine et d’autres amies de bateaux copains, l’éventualité de ne pas avoir envie de reprendre la vie en mer après avoir re-goûté à celle à terre et retrouvé notre entourage, pour le moment je suis rassurée, mon bateau me manque, déjà, ainsi que le cocon qu’il représente pour notre tribu…
Après nos 15 jours passés à Bordeaux, c’est à mon tour de retrouver ma famille!! Et de retrouver ma petite maman!! La voilà qui a bien changé de discours concernant notre voyage 1 an après notre départ 🙂 Notre arrivée en France et la prise en main de notre véhicule de location l’aura amené à nous dire avec inquiétude, que finalement elle préfère nous savoir en mer avec l’océan pour nous que sur les routes avec tous ces fous du volant!! « Faites attention sur les routes les enfants » (je t’aime moumoune!! 🙂 hihi) Et c’est bien la première fois que nous arrivons à passer autant de temps en Alsace! Pas un jour sans avoir quelque chose ou quelqu’un à voir… Le temps file à toute vitesse… J’ai pu retrouver mes amis « d’adolescence » et Antoine faire leur connaissance… Des retrouvailles émouvantes et des heures de papotage à nous raconter nos vies… Venez vite nous rejoindre à bord les amis!! Nous réalisons par la même occasion que toutes ces discussions sont un excellent moyen pour nous de prendre du recul et de voir les choses de l’extérieur… A bord il est difficile d’être objectif et nous nous laissons vivre… Nous n’avions par exemple pas réalisé le temps passé aux Antilles et du même coup l’éloignement d’un des sens même de notre aventure : la découverte de nouveaux lieux et de nouvelles personnes. Rythme caribéen, rencontre de bateaux copains, météo, autant de raisons de rester dans les mêmes endroits… Certes il y a pire que d’être aux Antilles et cela pourrait sembler ne représenter que du temps. Mais comme tout le monde le sait, le temps c’est de l’argent… Et c’est ainsi qu’à notre sens nous en avons un peu trop passé dans le coin…

Les « vacances » en famille touchent à leur fin et le moment est venu de rentrer chez nous… Impatients et excités de retrouver notre bateau, c’est tout de même le cœur serré que nous faisons nos aurevoirs. Il est difficile de ne pas avoir de date pour nos prochaines retrouvailles…
Alors vite partons pour avancer et découvrir de nouvelles contrées… Il nous tarde d’entamer avec vous la saison 2 de l’odyssée de Cataja…

18 réflexions sur “C’est les vacances… en métropole!!

  1. Bonjour les Ja !!
    C’est dans le dernier Voiles et Voiliers que j’ai découvert votre blog et votre histoire.
    …comment ai-je pu ne pas le découvrir plus tôt ??
    Mais depuis plusieurs jours, séances de rattrapage : lecture du blog dans son intégralité !!
    Quel magnifique blog !! tout est bien écrit (Eurielle, tu as un vrai talent !), sans éviter les mauvaises aventures, donc très enrichissant.
    Je ne manquerai pas une miette de la suite de votre aventure.
    J’aurais 1000 questions à vous poser, mais ça, on verra plus tard…
    Félicitations aux capitaines Antoine et Eurielle, et aux 3 grands marins que sont entrain de devenir les enfants !!
    Chapeau bas…
    A bientôt sur le blog
    amitiés à vous 5.

    J'aime

    • Et oui stephane comment avez vous fait on vous le demande?!;) vous pouvez vous rattraper!:) merci de votre message et de votre compliment, cela me fait très plaisir. N hésitez pas a nous poser vos questions par mail a eurielleg@yahoo.fr, nous vous répondrons des que possible! C est un plaisir de vous comptez parmi nos nouveaux lecteurs! A bientôt
      Les Ja

      J'aime

  2. Un petit commentaire pour cet article si… poignant.
    Je viens de temps à temps vous lire et voir les coins où vous passez. Peu arriveraient à faire ce que vous faites alors bravo !
    Merci de nous faire partager tout ça (et de si belle façon avec ces articles si bien écrit et ces superbes photos !) et bonne continuation à toute la famille !
    JP Proso – ex volleyeur avec Antoine 😉

    J'aime

    • Coucou!!!
      Le retour a été épique,l arrivée et la semaine qui vient de s écouler épuisante. Découverte de fuite d eau, d infiltration, rangement, nettoyage, chaleur étouffante, moustiques a gogo, un cauchemar! Cataja n a pas aime qu on le laisse si longtemps et nous la fait payer, au propre du terme! Hier encore épisode de stress en nave, a suivre sur le blog;) pour le reste, vous nous manquez aussi, les garçons nous parlent très souvent de vous:) on vous embrasse tous. Bisous
      Eurielle and co

      J'aime

  3. Bonjour;
    J’ai découvert votre blog récemment et j’ai lu avec avidité vos aventures! Bravo pour ce changement de vie et ce courage de vivre votre rêve! Je rêve moi-même bcp devant des blogs tels que le vôtre et je me dit que p-e un jour, pourquoi pas nous, je suis en tout cas de plus en plus convaincue qu’il faut vivre ses rêves! Vos articles sont passionnants et retranscrivent bien, je trouve, les diverses émotions éprouvées.
    Merci en tout cas de partager ça sur la toile et de nous faire rêver un peu par procuration.
    Je serai heureuse de suivre la saison 2 de Cataja.
    Bon vent à votre si jolie tribu pour la suite des aventures!
    Amicalement,

    Romi

    J'aime

    • Bonjour Romi
      Merci pour votre message! Cela nous touche toujours beaucoup d’avoir de nouveaux lecteurs, d autant plus lorsque ces derniers nous disent ressentir nos émotions 🙂 merci a vous!!
      A bientôt pour la suite…
      Les Ja

      J'aime

  4. Enfin un post, après 2 mois de silence… Je me posais bien des questions: décision de rester en métropole, problème technique ou de santé… Ouf! Tout va bien et vous voilà repartis. Cool ! J’espère que vous retrouverez votre nid intacte. Au plaisir de lire vos nouvelles aventures. Bon vent !

    J'aime

    • Bonjour Sophie, Toutes nos excuses pour notre retard de réponse! Après un manque de connexion, nous avons été débordée durant nos vacances en France!! Nous avions bien reçu votre message en août. Nous espérons que la rentrée scolaire s’était bien passée!! A très bientôt pour la suite de l’aventure Sophie et merci encore de votre suivi:) Amitiés Les JA

      J'aime

  5. Extra!…Comme d’hab !!! On se régale. Votre expérience enrichit nos reflexions.

    Bon retour à bord … On attend la saison 2 avec impatience. Qui sait il y aura peut être un épisode commun : Quand Cataja croise Ti’Amaraa …que l’on pourra écrire à 8 mains sur nos 2 blogs. 😉

    Bises les Ja’

    J'aime

Laissez nous un commentaire si vous le souhaitez!:)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s