C’est le paradis ou le paradis?!

Notre séjour aux Grenadines est terminé, et l’on peut dire que nous aurons bien profité des beautés de ces îles ! Nous les avions découvertes avant notre retour en métropole et ne les avions apprécié que moyennement, le vent ne permettant pas de refléter les couleurs et le calme des lieux. La période cyclonique aussi fou que cela puisse paraitre aura été l’idéal pour les découvrir à leur juste valeur ! Nous n’avons jamais connu période si propice, avec si peu de vent et de houle côté Caraïbes, nous laissant libre de nos déplacements et du choix de nos mouillages tous si beaux les uns que les autres, ou presque !

Enfin, nous avons pu boucler notre périple sur les traces de Pirates des Caraïbes en nous rendant sur l’île de Petit Tabac et son magnifique lagon. Souvenez-vous, Jack y avait été abandonné et en avait réchappé en s’arrimant aux dos de deux tortues, puis Elisabeth Swan avait brûlé toute sa réserve de rhum lors du second abandon! On s’y croirait, on revit l’aventure des pirates et on ne se lasse pas du paysage et du calme qui y règne.

image image

 image image

image image

image image

Nous découvrons également la barrière de corail et le mouillage de journée de Worlds End Reef, à l’arrière des Tobago Cays. Seuls au monde avec nos amis Grégal, une piscine géante juste pour nous avec en prime spectacle sous-marin, des pêches miraculeuses et des langoustes pesant leur poids !

image image

image image

L’avitaillement en prévision de mon anniversaire ne manque pas ! Poissons pour tout le monde 🙂

image 2014_10_26_16_17

image 10482392_10205138719137942_8679771588184583524_n

image image

image image

Mon anniversaire justement, voilà la deuxième année que nous fêtons ces jours dans des lieux différents… Pacôme avait fêté ses 3 ans à La Grande Motte, Malo ses 10 ans à Cartagena, moi-même mes 36 à Lanzarote, Elian n’oubliera pas ses 7 ans en traversée Canaries/Sénégal, Antoine ses 37 sous le soleil cap verdien ! L’année 2014 aura débuté avec les 4 ans de Pacôme en Guadeloupe, les 11 ans de Malo à Paris, et tinlin… mes 37 ans aux Tobago Cays !! Ca l’fait ! L’année n’est pas finie, cela laisse présager de nouveaux endroits pour Elian et Antoine 🙂 En attendant pour mon jour, c’était retrouvaille avec Oséo nos amis québécois, préparation des délicieuses nems de Carole (merci encore !!), petites attentions et messages à mon égard et cerise sur le gâteau… Tortues, raies et mes petits poissons coffres préférés, venus tout près juste pour l’occasion 🙂

2014_10_26_15_22 (1) image

image image

image image

image image

image image

Nous continuons à vadrouiller d’un mouillage à l’autre et retournons volontiers à Salt Whistle Bay, juste le paradis sur terre ! Un plan d’eau calme, translucide, à l’abri du vent et avec une plage idéal pour toute la famille. Paddle, badminton, pétanque à la coco et détente sous le soleil des Grenadines…

image image

image image

image image

Saline Bay toujours à Mayreau, aura eu son lot de surf tracté pour les enfants, sports pour tous et pêche endiablée… Nous y sommes toujours à l’abri et les nuits peuvent être tranquilles, rien que pour ça, on se sent presque comme à la maison tant nous y avons passé du temps. Et comme quoi le monde est petit, nous voici faisant la connaissance de Jade avec à son bord Séverine, Pierre et leurs enfants, fidèles lecteurs de notre blog depuis nos débuts et rencontrés par hasard sur la plage 🙂 Les voilà eux aussi partis en cata dans les Antilles pour une parenthèse d’un an !

image image

image image

image image

image

Union, que nous n’avions à l’époque pas apprécié et qui nous servait uniquement de lieu d’avitaillement, s’est révélé être un mouillage fort agréable aux couleurs superbes et un bonheur pour mon doudou retrouvant les sensations de surf sur la petite vague à 300 mètres du bateau… Il y serait bien resté plus longtemps, imaginez pêche, baignade et surtout session de surf… et ils vécurent heureux perdus sur une île… 🙂

image Happy-Island-The-Grenadines-3

L’arrêt à Petit Saint Vincent nous aura valu de jolis paysages et un beau coucher de soleil. Moins idyllique, le réveil en pleine nuit par la collision entre Grégal et Cataja, dû aux vents et courants contraires… Yesss, sympa le réveil et le pied de chandelier cassé par l’annexe remontée de Grégal… Après quelques émotions, nous nous en sortons bien avec peu de dégâts au final. Nous avions heureusement une pièce de rechange et avons pu réparer dès le lendemain!

image

image image

Nous entamons notre remontée sur Bequia en compagnie de Grégal, Le Graal et Erance… Une petite régate en perspective !

image

Un départ sur les chapeaux de roue pour Cataja avec un doublement par le côté vent des deux monocoques, tant pis si on les dévente, pas de pitié 🙂 Grégal parti quelques minutes après nous, optera pour une route plus à l’est… Nous re-testons notre genaker depuis la soudure faite à Grenade, il nous fait gagner 1 nœud et avancer du même coup entre 6,5 et 8 nœuds. La mer est plate, on savoure cet instant ! Grégal ne parvient pour le moment pas à nous rattraper, on tient le bon bout… Mais avec eux, on le sait, en général il n’y a pas de surprise et c’est avec un petit retour par tribord qu’ à moins de 2 miles de la ligne d’arrivée ils arrivent comme une flèche!!! Ahhhhhh c’est pas possible, voilà qu’ils nous refont le coup de l’arrivée Barbuda/St Barth, nous rattrapent et nous passent même devant !!! Ça devrait être interdit d’avoir un avion de chasse pareil, c’est dangereux pour le moral des autres bateaux ! hihi Bon 2ème sur 4 c’est pas si mal 🙂

Allez, on profite du temps pour des petites sessions plongée et découverte aux alentours. Les vestiges d’un hôtel en début de baie…

image

Puis côté terre, une balade improvisée pour nous rendre à Friendship Bay, de l’autre côté de l’île. Il fait déjà chaud, il le fait encore plus en devant emprunter les rues à pied. Ici, on ne se casse pas la tête, les routes sont raides et c’est peu de le dire, on se demande même quelle voiture il faut avoir pour emprunter celles-ci ! En soit Bequia, c’est 18 km2, la plus grande île des Grenadines, nous ne devrions donc pas en avoir pour longtemps pour atteindre notre point d’arrivée, mais même 2 km commencent à être long à notre allure… Aie le cuissot !! Sur le chemin aller, on aura la chance de tomber sur un camion benne qui emmènera gentiment tout le monde à destination… Version Pékin Express avec 3 équipes regroupées pour l’occasion 🙂 On s’y croirait !

IMG_2842

Rue grimpante!

image image

image image

image

La plage s’avère houleuse et c’est finalement vers St Hilaire Point que notre balade continuera, cette pointe nous intrigue, de loin on se croirait dans un paysage irlandais. Celle-ci se fait désirer, nous pensons y arriver au détour des routes mais à plusieurs reprises nous devons continuer plus loin encore pour trouver le bon chemin. De près le sentiment est confirmé. Nous sommes sciés par la vue qui s’offre à nous, on manque de s’envoler tant le vent souffle, la végétation est balayée par les bourrasques de vent, la mer moutonne, c’est sûr nous sommes mieux à terre aujourd’hui qu’en navigation !

image image

image image

image image

image image

image image

Bequia toujours et l’occasion d’y fêter l’anniversaire de Catherine d’Oséo. Au programme journée plage, joute de paddle, jeux, soirée barbecue sur la playa avec langoustes et poissons pêchés par les hommes et guimauve fondue… Un petit goût unique… 🙂

IMG_2844 IMG_2852

Bequia (74) IMG_2851

image image

IMG_2943 IMG_2948

IMG_2947 IMG_2946

IMG_2940 IMG_2944

IMG_2950 IMG_2942

Nous terminons notre séjour aux Grenadines par un dernier arrêt à Saint Vincent, cette île qui nous avait tant plu il y a quelques mois… L’appel de la nature se fait sentir, nous décidons de nous faire une dernière ascension, celle du volcan de la Soufrière… 5 heures de marche au coeur de la jungle. Nous sommes émerveillés par la végétation luxuriante qui s’y trouve, remarquons que nous marchons sur une crête où toute chute s’avérerait douloureuse malgré la sensation de sécurité apportés par les arbres présents de part et d’autres, le vide est bien là! 🙂  Plus nous grimpons plus nous sentons la fraîcheur et l’humidité, les grains se succèdent, les k-way sont de rigueur, nous approchons du sommet et découvrons les crevasses faites par la dernière éruption de 1979. Nous y sommes presque au bout de ces 1320 mètres de haut… Malgré une belle randonnée, nous n’avons pas la récompense du dôme, celui-ci sera resté caché de nous sous la brume et les nuages. Il fait froid, la pluie fouette nos visages et le vent se fait de plus en plus fort… Il est temps pour nous de redescendre, et de retrouver Cataja. Demain nous nous lèverons à l’aube pour les quelques 27 heures de navigation vers les Saintes.

 10365877_10205244589384632_4048062904300698023_n 1016865_10205244658426358_5057601413154472645_n

10419940_10205244660066399_2749421652099276319_n 1546402_10205244590344656_1279731488694531909_n

10410853_10205244619185377_8013532329536176866_n 10353026_10205244658906370_3672679038789312007_n 10402961_10205244635225778_6170810383458865710_n

10441044_10205244658266354_34638560135242617_n 10502044_10205244659346381_7206274965448838891_n

Alors Go direction Wallilabou, pour dire au revoir à Grégal que nous ne reverrons que d’ici quelques mois!

A bientôt Grégal, à bientôt Oséo… et bonne nave à tous!! 🙂

1653774_10205248087792090_5635652682209278321_n

6 réflexions sur “C’est le paradis ou le paradis?!

  1. quel rêve ce voyage ! quand on pense qu’on devait vous rejoindre aux Grenadines mais que le travail nous a rattrapé comme souvent , j’ai peur qu’on en rêve encore longtemps
    merci pour ces magnifiques photos ; je pense très souvent à vous 2 et aux trois petits chéris
    nous avons vu Héléne et Xavier et leurs garçons (trop mignons aussi ) ça nous a fait très plaisir
    bon anniversaire Eurielle et plein de bisous à vous 5
    Mimi

    J'aime

  2. Chouette des nouvelles!
    Waouh vos photos font vraiment rêver surtout en ce jour plutôt gris en Belgique… ça m’amène du peps et du rêve pour ma journée, merci! 🙂
    Au plaisir de lire la suite de vos aventures!
    Amicalement

    J'aime

  3. C’est tellement le paradis que vous en oubliez vos lecteurs ! 😉 Enfin un post et de magnifiques photos. Merci beaucoup et au plaisir de lire la suite (en espérant que vous ne serez pas une fois de plus au paradis :D).

    J'aime

Laissez nous un commentaire si vous le souhaitez!:)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s