En route pour le sud!!! Yesss!!

Ça y est nous sommes en pleine nave de nuit, la première depuis des mois à nouveau, celle que l’on appréhende, qui vous met la boule au ventre, qui vous fait monter les larmes et qui vous donne envie de rester en boule dans votre lit! C’est en tout cas comme ceci que je vis toujours les « premières » de nuit… D’autant plus quand nous avons besoin de reprendre nos marques et nos habitudes… Voilà des jours que nous attendons la bonne fenêtre pour entamer notre descente vers le sud, que nous trépignons d’impatience à l’idée de mettre cap sur de nouveaux horizons et que cela signera alors le début de nos « vacances »! Car oui après 7 mois de saison touristique intensive pour moi, une logistique implacable mi mer – mi terre avec les enfants, le développement et le stress que génère une activité d’auto entrepreneur pour Antoine, on veut bien cette fois du terme de « vacances » et de ce que cela représente!!

Alors quand le vent faiblit un peu et que la houle passe de 1,90 à 1,40 m, on se dit que c’est la bonne! Léger nord/est pour nous faciliter la route qui malgré tout on le sait ne sera pas de tout repos et de grand confort! Mais soit, on y va en ce mardi 7 juillet, exactement 2 ans et 2 jours après la première nave de nuit que nous avions fait en 2013 et qui marquait le début de l’aventure lorsque nous avions quitté la Grande Motte!! 2 années déjà que nous sommes en voyage et ce soir comme pour fêter cela les étoiles sont de la partie par milliers, le vent nous porte et notre allure atteint les 7,4 nœuds de moyenne avec des pointes à 9 nœuds!

image image

De quoi nous encourager à continuer cette nuit pour arriver demain directement en Guadeloupe sans passer par la case arrêt a Montserrat que nous avions évoqué « au cas où »… On y va!! Parti à 13 h de Gustavia, on s’est fait secouer dès les premiers miles, là vous vous dites que ça va être long! Imaginez vous dans un avion en vol au moment où le commandant de bord vous annonce avec son air le plus zen possible la traversée d’une zone de turbulence et de garder vos ceintures attachées. Le stress qui monte, les dites turbulences qui vous donne envie de serrer la main de votre voisin et peu importe de qui il s’agit, ça bouge, ça secoue, ça fait peur, on se dit déjà que si on s’en sort promis on fera telle chose ou au contraire que plus jamais on ne fera ça, et bien voilà, vous y êtes! Bienvenue dans Cataja en ce moment même! On se prend de bons paquets d’eau déferlants sur le pont et dedans aussi d’ailleurs quand un doudou laisse le hublot du dessus de la salle de bain ouvert et que c’est un seau d’eau qui vous accueille en rentrant dedans! Comme si la lutte acharnée et l’expédition qu’est une descente en coursive dans ces conditions de navigation ne suffisait pas! Ça a le mérite de réveiller ! 🙂

image image

20h on rentre dans le vif du sujet! Voilà une heure qu’il fait nuit, on passe aux choses « sérieuses », on se concentre et pour faciliter ça les garçons vont au lit, dans les bras de Morphée. Ils ont plutôt bien assimilé que plus ils se couchaient tôt et plus vite ils arriveraient! 🙂 Vous vous souvenez comme lorsque nous étions petits et que nos parents sur la route des vacances nous disait de dormir sur la banquette arrière tant pour notre bien que pour le fait d’avoir à éviter de répondre 10 fois à la fameuse et oh combien agaçante question : C’est quand qu’on arrive?? 🙂 … Finalement nos enfants ne vivent que peu la banquette de la voiture, il patiente dans leur cabine ou dans le carré extérieur, emmitoufler dans leur couverture. Ce sera ca leur souvenir d’enfance! 🙂 Antoine lui est parti entamer une petite sieste. Je suis à nouveau seule a la barre, j’avais presque oublié cette sensation et ces ressentis que sont ceux de se retrouver face à soi même pendant les navigations de nuit… Cataja file sur l’eau comme si pour lui aussi c’était une délivrance de retourner sur les flots, comme ces chevaux dans leur box qui n’attendent qu’une chose : la sortie et le galop! Fouler le sol de leur sabot et ressentir chaque mouvement… Et bien cataja est ainsi… Fier, rapide, solide, nous faisons corps avec lui, une confiance mutuelle est établie.. Et le résultat est là… Grâce à lui,malgré les craintes et cette palette d’émotions, je vole sur l’eau avec 25 nœuds de vent et par 8,2 nœuds de vitesse, wahooooooo!! Les cheveux au vent, je lève les yeux et suis émerveillée par les étoiles, présentes par milliers, scintillantes et filantes même! C’est fort, c’est unique… Le son monte dans les oreillettes , puissance maximale pour chanter à tue tête, faux au passage mais c’est pas grave on s’en fout!! Je suis seule au monde, je suis seule avec mes étoiles, mes pensées et cette sensation grisante de filer ainsi sur l’océan!! Telle Kate Winstley sur la proue dans les bras de son Leonardo, je suis là, vivante, vibrante, invincible et je suis la reine de l’océan, que dis-je du monde !! 🙂 Oups un peu trop même, voilà mon homme sorti de sa sieste alerté par les cris inexpliqués émanant du cockpit… C’est ce qu’on appelle être capté en flagrant délit de danse de joie, de chant à faire pâlir les sirènes, la tête dans les étoiles… Le ridicule ne tue pas, autant en profiter!! 🙂 Comment vous dire, vous avez beau ne rien voir si ce n’est l’écume blanche des vagues et craindre la nuit, c’est éphémère mais de tels instants seuls avec soi-même et les éléments sont bons, tellement bons et juste pour soi…

image

La nuit passe et la lune se décide enfin à se lever vers 3h du matin, elle prend le relais des étoiles pour nous indiquer la route… La fatigue commence à se faire sentir, ni Antoine ni moi n’arrivons vraiment a dormir. Malo qui se leve aux aurores prendra pour la première fois un quart de nuit seul pour nous soulager un peu 🙂 En bon petit moussaillon, il observe attentivement les lumières que nous distinguons au loin et regarde si il n’y a pas d’obstacle sur notre chemin…

image

5 h… Enfin et en même temps déjà, après 15 heures de nave soit une traversée express, nous entrons dans la baie de Deshaies et mouillons sur bouée, au plus rapide… Les loulous vont se lever doucement pendant que nous allons nous coucher… Malo en parfait grand frère va gérer l’intendance du matin, nous pouvons dormir tranquille! Nous vous disons à dans quelques jours pour la suite de notre descente…

image

18 réflexions sur “En route pour le sud!!! Yesss!!

  1. Bravo , je suis fier de vous , de votre énergie , dans la justesse de vos âmes ,
    le coeur remplis à suivre la Lumière , votre lumière qui éclaire votre chemin vers la sagesse .
    Je pense à vous très souvent , l’Univers veille sur vous …
    Où que vous soyez ,soyez-y totalement
    Bruno ( Dans les Yeux de Gaia Montpellier )

    J'aime

  2. très heureux de vous suivre à nouveaux,et surtout cette grande croisière si bien écrite.toute la petite famille doit etre pleine de joie de pouvoir reprendre la mer. Merci à vous et bon vent.
    des lecteurs Josy et Michel à Port- Camargue

    J'aime

    • C’est en navigation que nous lisons votre gentil message! Une nave comme on aime, 15 noeuds de travers et peu de Houle, soleil !! Une pensée pour vous alors à Port Camargue, berceau de notre projet!:) a bientot Les Ja

      J'aime

  3. bravo les doudous pour votre traversée express
    vous êtes trop fort ! nous revenons d’une semaine magnifique en corse avec des amis
    dont 2 jours de bateau et nous partons à Aiguèze vendredi
    merci Eurielle de nous raconter si joliment vos aventures
    on vous embrasse fort
    mimi

    J'aime

    • Coucou la famille, Ca nous fait du bien de vous relire!! Vous nous manquez! Pas de retour en france cette année… Profitez bien de vos vacances!! On va aller se mettre à l’abri et reprendre du temps en famille! 🙂 on vous embrasse très fort!! Bises à tous
      La tribu

      J'aime

    • Yessss!!! On pense etre sur Trinidad en septembre, faites nous signe quand vous arriverez dans le coin par mail ou blog! 🙂 on vous embrasse, profitez bien en France, on espère vraiment vous retrouver!!

      J'aime

  4. Ça bouge enfin ! Après une (trop) longue pause, Cataja reprend du service. C’était pas trop tôt ! Toujours beaucoup de plaisir à vous lire. Quoique… au début de ma lecture j’avais l’estomac à l’envers… trop réaliste la description peut-être ??? 😉 Merci de reprendre le chemin de l’aventure. J’ai hâte à la suite ! Bon vent à tous ! 🙂

    J'aime

Laissez nous un commentaire si vous le souhaitez!:)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s