Un petit tour à Montréal et puis s’en va…

Voilà! CampiJa est prêt, alors que les découvertes commencent! Ronald et Catherine nous propose une visite de Montréal et ça n’est pas de refus! Voilà plusieurs jours que nous ne faisons que bricoler, rénover, nettoyer, et que nous ne voyons pas quand le voyage va vraiment démarrer! Les dépenses s’accumulent et hormis les zones commerciales nous n’avons rien vu de ce coin! Alors on se dit que ça nous fera du bien de se changer les idées, et quoi de mieux que de visiter les lieux avec des locaux?… Pour nous y rendre, nous prenons un Uber! Nous ne connaissions pas ce service via application, et pour ceux qui sont comme nous, il s’agit d’un conducteur ou d’une conductrice lambda désirant arrondir ses fins de mois ou en faire un métier et qui vous conduit d’un point A à un point B. Un taxi en somme mais à moindre coût! Là où le trajet nous aurait coûté 50 dollars canadiens, il nous en coûte 13! Moins cher que le métro à 5 et sans le speed et les mauvaises odeurs! 🙂

La visite commence devant l’hôtel de ville, bel édifice et se poursuit à travers le Vieux Montréal, le Vieux Port, le long des quais et au hasard des découvertes 🙂

Hôtel de ville

image

Place Jacques Cartier

image image

Marché Bon secours

image

Basilique Notre Dame

image

image image

image image

image

Il fait chaud ce jour là, les rues sont bondées de monde, nous sommes pourtant dimanche mais tout est ouvert et animé.

image image

Au cœur de la rue piétonne un arrêt dans cette boutique indienne est obligatoire!

image

Nos amis nous ont parlé des indiens d’ici. Cela rend plus concrète la chose! Une immense tête d’orignal empaillée nous accueille! Spécial mais impressionnant… Voir un monstre pareil pesant jusqu’à 700 kg en vrai doit faire son effet!

image image

Plusieurs peaux de bêtes sont à la vente. Nous sommes à la fois tentés de toucher les différentes textures de peaux et de poils et à la fois cela rebute quelque peu de se dire que ce n’est pas du faux. La peau de loup est particulièrement glauque avec ses pattes et ses griffes restantes… Pacôme reste perplexe…

image image

image image

Celle du renard blanc est elle d’une douceur infinie quand celle de la moufette est rêche …

Allez un autre arrêt, gustatif cette fois se fait un peu plus loin. Oséo nous a longuement parlé des spécialités canadiennes dont la « tire » dégustée notamment en hiver, la neige à portée de main 🙂 Il s’agit de sirop d’érable versé sur de la neige fraîche (conservée en l’occurrence dans le congélateur en été) auquel nous rajoutons un bâtonnet en bois qui va permettre de rouler le sirop au bout de celui-ci pour finir en sucette. Une sorte de caramel mou et frais… Surprenante saveur!

image image

Le tour de ville se termine, Pacôme et Elian en ont plein les jambes… Nous n’avons plus vraiment l’habitude de marcher et de piétiner ainsi au milieu de la foule omniprésente dans une « grande ville ».

image

Plusieurs jours ont passé, Antoine a pu travailler, et nous avons pu profiter d’un peu de chaleur nous permettant même de faire d’un barbecue et d’apprécier la compagnie des petits écureuils, le top!

image image

Il est temps pour nous de partir rejoindre Lucie du bateau Seacat qui est justement pour quelques jours encore au Canada! Une chance, avec nos soucis mécaniques dans notre descente vers Grenade nous n’avions pas pu la retrouver à temps!

Hop, CampiJa c’est parti!

image image