Mesdames, Messieurs, le Far west!

Nous quittons Pine Ridge pour rejoindre le parc des Badlands. 

Plusieurs routes sont possibles mais avec le camping car, elles sont limitées. Nous choisissons celle passant par la ville de Scenic. Nous ne savions pas à quoi nous attendre et nous découvrons une ville fantôme! Une vraie de vraie comme nous voulions en voir! Une route rectiligne, et quelques maisons bordant la route. Un saloon, deux cages de prisonniers, un ancien musée, un ancien magasin de vêtements, une prison, le décor est planté.

image image

image image

 image image

image

image image

image image

C’est génial, on s’imagine les soirées dans ce saloon, les bagarres éventuelles ou même les duels sur la route! On se fait un petit tour dans la seule maison habitée servant de lieu de souvenirs en tout genre et de restaurant.

image image

La dame faisant le service est armée d’un gun en bandoulière sous le bras! C’est les garçons qui le remarquent! C’est particulier tout de même! On se demande vraiment à quoi ça sert. Bien-sûr on s’en doute mais franchement ces gens seraient ils capables de tirer sur quelqu’un comme ça parce qu’on lui aurait piqué un tacos? On est dans le far West me dit mon doudou… Ok mais enfin ça se paye de tirer sur quelqu’un, ça demande réflexion! 

Allez on quitte les lieux, on traverse en partie le parc des Badlands pour rejoindre Rapid City. Des paysages désertiques et lunaires sur des km! Des roches rouges, grises, blanches et arides contrastant avec des plaines verdoyantes! C’est juste incroyable!

badlands-national-park-1 The Yellow Mound area near Dillon Pass, Badlands National Park, South Dakota, USA

View from Yellow Mounds Overlook, Badlands National Park, South Dakota USA

Nous posons pour la nuit sur un des parkings autorisé. Bonne soirée avec jeu familial, 21h tout le monde va se coucher. Alors que tout était calme, d’un coup CampiJa se remet à bouger comme si nous étions en navigation! C’est la deuxième fois que ça nous arrive en deux jours, la première fois c était dans la réserve en voyant arrivé les gros nuages…

image image

image image

image

image image

On pensait qu’à terre on allait être tranquille côté météo… Force est de constater que c’est raté!

Il y a le risque de tornades dans l’état du Dakota où nous sommes et bien que nous ne soyons plus dans la période dites à risque, ça fait froid dans le dos surtout quand on voit les monstrueux nuages se former! Avec le dérèglement climatique qu’est ce qui me dit qu’il n’y en n’a pas une qui va se déclencher hein? Ça arrive en soirée en général après que la chaleur de la journée se soit accumulée et avant que la fraîcheur de la nuit ne s’installe… Bon donc quand vous êtes en pleine nature ou en ville et que vous voyez des nuages de fous se former et des éclairs, forcément vous y pensez!

Nous sommes dans CampiJa, les enfants sont couchés et les rafales commencent! La première fois nous avions tenté de trouver refuge derrière un bâtiment, la seconde derrière un autre camping car plus grand que nous! Sans grand résultat! Ça secoue, ça bouge, ça tremble, ça gîte sur terre, y a un problème non?! Au chaud sous notre couette, les éclairs dans le ciel, on ne se dit rien mais je crois que nous espérons tous les deux que ça s’arrête! On ne se sent pas super en sécurité! Ça s’envole à combien un camion hein?! Tiens si je regardais la météo d’ailleurs! Hiiii avis de tempête! Hein mais comment ça?! Je regarde comme une dératée où, quoi, comment?! Des orages et du vent, mais dans notre stress, on se rend compte qu’on a bien fait de quitter les Badland car ils sont en rouges : risque de tornades! Nous voilà à regarder dehors les arbres se pencher, à regarder et écouter si l’orage se rapproche ou non et à veiller comme nous le faisons certaines nuits sur Cataja quand le vent souffle!

Ça se calme enfin… Tard, plus tard… Nous n’avons pas beaucoup dormi… Les garçons eux ne se sont rendus compte de rien! Fatigués mais contents que ce soit fini nous prenons la route pour Deadwood!

Ville du Far West par excellence, fondée illégalement sur les terres indiennes dans les années 1870! La découverte de l’or dans les parages a attiré tout un tas de personnes, et pas forcément les plus sympathiques! Une ville aux quelques 80 salles de jeux et aux nombreuses maisons closes!

L’homme célèbre du coin s’appelait Wild Bill Hickok, en recherche d’aventure et de fortune, passionné de jeux, il était aussi partenaire de route de Calamity Jane! Tué d’une balle dans la nuque à l’âge de 39 ans pendant une partie de pocker, si on lui avait dit le business qui allait se faire à son nom il aurait halluciné!

MTE5NTU2MzE1OTQ5NzI5Mjkx

Quant à Calamity on en apprend un peu plus sur elle et à priori elle n’était pas des plus féminines! Tour à tour infirmière, femme de ménage ou prostituée, elle était surtout connue pour son langage de chartier et n’avait pas froid aux yeux!

MTE4MDAzNDEwNDY5ODgxMzU4

Morte a 53 ans en partie à cause de l’alcoolisme, elle est enterré à côté de Bill! Le business commence là : 2$ par tête pour aller se recueillir sur la tombe!

image

image

L’attrape touriste par excellence! On pensait trouver une tombe avec une stelle d’origine, nous nous trouvons devant une concession neuve… Et un emplacement différent! Rien d’authentique, le charme n’opère pas… Allez pas grave on ne va pas en rester là, on continue! Après quelques centaines de mètres à pied on arrive au centre ville! Et on adooooore!! On se retrouve dans la rue principale comme dans les westerns, où se succèdent casinos, boutiques, bars et vieilles maisons closes avec les mannequins dedans pour faire plus vrai! La ville à été quasiment détruite en entier suite à un incendie en 1879 mais reconstruite rapidement et le résultat est surprenant! 🙂 On passe d’une boutique à l’autre, certaines ont conservées leur charme et leurs vieilles décos. On y trouve des objets d’époques, armes, menottes, tableaux, caisses enregistreuses, bijoux, toutes sortes d’animaux empaillés, on se croirait dans des décors de cinémas! 

image image

image image

image image

image image

image image

image image

En plus d’adorer l’ambiance de cette ville, il y a des centaines de bikers et leurs motos là pour le rallye de Sturgis. Des cow-boys des temps modernes avec des engins à vous rendre sourd! C’est un brouhara non stop qui nous est offert! 

 image image

image image

image image

Et c’est encore plus fort à Sturgis même! Pour nous y rendre nous nous sommes amusés à compter les motos sur la route en faisant une moyenne sur 10 km, résultats à chaque fois entre 180 et 200 motos!! Enoooorme!

76th-sturgis-logo-2015-355x220

IMG_7481

Imaginez quelques 500000 personnes attendues pour ce rassemblement mondial dans un village de 6500 âmes le restant de l’année! Des stands de partout, motos, dragster, casques, blousons, bijoux, bandanas, tête de mort, tatouages… tout y est! La panoplie complète! C’est fou, juste fou de voir ce monde et ces engins! 

image image

image image

image image

image

Allez notre session touristique dans le Dakota du Sud se termine, nous avons quelques 700 km à faire pour rejoindre Cody et le Wyoming!

Retrouvez les photos en cliquant sur le lien 🙂

https://goo.gl/photos/x6edGrZFvVmDwLDQ6

Laissez nous un commentaire si vous le souhaitez!:)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s