Descente vers la Gwada!

Mercredi 12 Juillet, nous quittons St Eustache sous le soleil et retrouvons fort vite les grains alentours se formant notamment au dessus du volcan de St Kitts.

enlight1004

La mer pour autant est vraiment belle compte tenu de la direction que nous prenons. Les garçons peuvent se regarder un film, pendant que nous papotons un coup au soleil un coup sous les gouttes de pluie.

enlight1014-2

En arrivant derrière l’île de St Kitts où nous pensions être plus protégé pour avancer tranquillement, c’est un premier grain qui nous cueille à 26 nœuds apparent, nous ne voyons plus grand chose devant nous et il a l’air assez large! Nous affalons la grand voile, car étrangement le vent stagne et grimpe même! La mer est devenue agitée au possible alors que nous sommes censés être plus ou moins abrité surtout avec l’île de Nevis qui ferme la baie…On va rester aux moteurs!

enlight1005

Voilà que ça moutonne maintenant, comprenez que l’eau devient toute blanche sur le dessus, et ça monte à 33,2! Et ça reste!! 30, 32, 33… Il n’y a pourtant plus de grain si ce n’est cette grosse masse sur le volcan… Serait ce elle la responsable? Pourtant ça semble venir de plus loin… Nous n’y comprenons rien mais on douille!! Cataja se fait malmené, nous aussi! Nous pensions aller jusqu’à Montserrat mais là clairement ça ne va pas le faire! Nous décidons d’aller voir de plus près le mouillage de Ballast Bay tout au sud avant Nevis pour voir si nous pouvons y trouver un abri.

Voilà plus de deux heures que nous nous faisons bringuebalé, il y a toujours 25 nœuds, nous sommes fatigués nerveusement alors que cela devait être un tronçon sympa! On a hâte de se poser, manger et se reposer!

Ballast Bay ne fait pas l’affaire 😦 Nous devons continuer! Contre toute attente le chenal entre St Kitts et Nevis est moins agité que derrière la côte! Allons voir le mouillage tout au nord de Nevis, Windy Hill Point… En approche nous voyons que deux voiliers y sont mouillés sur une sorte de corps morts faits maison et plusieurs bateaux moteurs de pêche. La carte indique des fonds à 1,80 au plus bas mais aussi que le mouillage y est proscrit… Ok mais alors d’un côté y a la petite ancre indiquant que l’on peut poser, de l’autre pleins de petites ancres barrées et tout de même un voilier indiquant la présence d’un mouillage! On fait quoi?!

img_1105

En regardant toujours la carte un peu plus loin, on constate qu’il y est écrit que le mouillage à l’ancre est interdit sur Nevis… Nous n’avions jamais fait attention et avions déjà mouillé devant Charlestown… Nous sommes censés nous mettre sur bouée, ok, mais là à part celles des pêcheurs il n’y a rien… Tant pis on pose… On n’en peut plus de naviguer, on ne va pas errer cherchant une hypothétique bouée et nous serons bien pour prendre la mer demain vers la Gwada… Antoine va checker l’ancre et constate que nous sommes sur un énorme herbier rempli de possidonies avec peu de trace d’ancre… Nous ne sommes pas très fiers et flippons au moindre bruit de moteurs, des fois que l’on viendrait se faire déloger ou prendre une amende… Nous n’avons pas non plus été déclarer notre arrivée… Illégalité totale quoi!! Pour autant la soirée se passe calmement, les garçons profitant de l’abri pour jouer aux pirates dans l’eau, et nous se faire nos parties de Rummikub!

5 h du matin le lendemain, le réveil sonne et le lever est difficile. Les premières lueurs du jour arrivent, nous levons l’ancre. D’emblée nous sommes cueillis par la houle de face. 1 heure ainsi aux moteurs avant d’arriver à naviguer à la voile… Nous faisons presque route directe vers Montserrat! C’est bon de faire de la voile, de ne pas entendre les engins à l’arrière et de ne pas dépenser un sous. Car depuis Porto Rico nous ne sommes qu’aux moteurs!

enlight1011-1

12h, nous venons de passer Montserrat, de voir son volcan et de sentir son odeur de souffre. Le vent reste constant entre 25 et 28 apparent, nous prenons 2 ris et diminuons le génois. On essaie à présent de faire route directe vers Deshaies en Guadeloupe. Pas facile avec le vent d’Est/Sud-Est à 20 nœuds annoncé et bien présent. Dès que nous le pouvons nous faisons un point babord en plus… Les enfants dorment chacun à leur place, et se réveille à leur rythme. Repas sandwich vite fait bien fait, pas question de cuisiner!!

Antoine part faire une sieste, ouvrant le hublot du dessus de notre chambre… En temps normal cela ne pose pas de souci mais vu la houle travers avant que nous prenons, ce qui arriva ne fut pas surprenant! Je n’ai pas eu le temps de lui crier de fermer qu’une gigantesque gerbe d’eau s’est engouffrée dans la chambre, sur les draps, le matelas et bien sûr mon doudou, sorti de là trempé! Haha le réveil humide ne m’est donc plus réservé! 🙂

Tout le monde est dehors du coup, le soleil a fait son apparition depuis une bonne heure et ça fait du bien compte tenu des montagnes russes sur lesquelles nous sommes et qui soulève le cœur à chaque fois! L’horizon lui est brumeux. Nous distinguons mal les Îles et ne savons jamais trop si c’est de la brume ou des grains. Nous ne croisons personne non plus… Voilà des semaines que nous faisons route seul, pas un seul target en vue! 😦

On papote en famille, Malo essaie son nouveau cadeau, on parle des balades que l’on va faire en Guadeloupe, on évoque les magasins incontournables, les magasins de jouets que les loulous attendent et Decathlon, le kiff pour faire le plein! Hihi d’ailleurs comme disait Antoine on devrait inventer des magasins en pleins milieu des océans! On a bien des plateformes servant pour le pétrole, des cargos capables de s’ancrer par grosse profondeur, alors faudrait juste rajouter des pontons d’accueil, et pim pam poum, on se fait un stop à OceanLand! 🙂

On enchaine les parties de baccalauréat stop, ça nous fait passer le temps, oublier la houle qui grossit et le vent qui forcit toujours à 29 nœuds apparent. Luna se fait un petit dodo. Elle gère plutôt bien les naves, au pire elle miaule un peu de temps à autre genre « quand est ce que ça se termine?! », au mieux elle se balade, sort parfois, mange beaucoup et dort! 🙂

16h30, plus qu’une heure et nous serons arrivés!! Yesss! Ça commence à être long… 17h15, il nous reste 15 minutes avant d’arriver et c’est assez fou, nous voyons l’île dans la brume comme si nous étions beaucoup plus loin! A cette distance c’est exceptionnel! On comprend mieux pourquoi ça semble empêcher la formation de cyclone… C’est épais et jaune.

enlight1021

Voilà, nous sommes posés à plat et on apprécie!! L’heure est au rangement et à la baignade!!

Vendredi 14 Juillet… Pas de fête particulière pour nous, simplement un petit passage à terre pour faire un tour au village… C’est assez étonnant car voici un endroit où nous sommes toujours passés rapidement et pour lequel nous n’avons jamais vraiment eu de coup de cœur… Comme quoi nous devions être fermé à ce moment là, car aujourd’hui nous trouvons les lieux de toute beauté, très sauvage et montagneux.

Il pleut et la montagne est dans la brume, ce qui rend l’atmosphère encore différente. Mon doudou et moi en profitons pour nous avitailler auprès des marchands locaux, prendre un verre en terrasse et déambuler dans les petites boutiques ouvertes. L’orage commence à gronder, oups, il est temps qu’on rentre… Sous la pluie, trempés jusqu’au os mais c’est pas grave, ça fait partie du plaisir du moment!!

Allez, maintenant que nous sommes reposés, en route pour une nouvelle découverte de la Gwada!

2 réflexions sur “Descente vers la Gwada!

Laissez nous un commentaire si vous le souhaitez!:)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s