La savane des pétrifications et ses paysages lunaires…

Maintenant que nous sommes équipés, que nous sommes toujours motivés pour découvrir les lieux et que Cataja n’est pas vendu, nous nous rendons au bout de la Presqu’île de Sainte-Anne dans le sud de l’île voir la Savane des Pétrifications! Autrefois il paraît que l’on pouvait trouver en ces lieux de nombreux morceaux de bois, parfois d’arbres, fossilisés. Aujourd’hui les pillages ont apparement fait disparaitre ces vestiges géologiques… Mais nous voilà dans une zone digne d’un autre monde… Un monde lunaire et désertique alors que nous sommes tout de même sur une île tropicale à la végétation habituellement luxuriante!! Ça nous change de la randonnée de la semaine passée dans la jungle!! Le sentier débute dans le sous bois jouxtant la jolie plage de l’Anse à Prunes. On arrive ensuite à un petit pont de bois qui permet le franchissement de la rivière de l’Etang des Salines. Bon, c’est marée presque haute apparement et pour rejoindre le pont il nous faut d’abord enlever les baskets pour passer les rochers et l’eau affleurante. Une fois arrivé de l’autre côté, la rando peut commencer!

Le sentier se faufile entre la mer qui nous rappelle des paysages bretons avec ses falaises et son eau bleu profond et une grande étendue de terre où les herbes hautes de couleur paille ondulent sous le vent. Le contraste des couleurs est saisissant ! C’est magique!! A mesure que l’on progresse, la côte se fait plus découpée et le chemin grimpe un peu plus… On arrive alors à la Pointe d’Enfer qui offre un panorama magnifique sur la côte. De là, nous sommes émerveillés par le paysage qui s’offre à nous! Tout est si aride… Le sol est ocre et sablonneux par ici, craquelé et gris là, granuleux et rouge plus loin encore… Tant de couleurs au même endroit entre ces terres mystérieuses, cette végétation au loin faite de cactus et de quelques arbres résistants aux vents… Nous sommes ailleurs, ce n’est pas possible, ce n’est pas la Martinique qui nous offre ce paysage de far west! La chaleur est étouffante, nous avons choisi la bonne heure en venant ici entre midi et deux!!

500m plus loin nous arrivons au début de la plage de l’Anse Trabaud! Waouh!!!! Que de contrastes!! La mer d’un bleu presque fluorescent, le sable d’un blanc presque immaculé et la végétation redevenue si verte et si touffue… L’ombre présente dans les sous bois de la plage nous permet de nous poser un peu pour manger et éviter l’insolation!

L’air marin nous permet de mieux respirer avant de rebrousser chemin! Pour le retour nous choisissons un autre chemin loin des autres 3 ou 4 randonneurs croisés! Hihi ben oui on reste sauvage que voulez vous… Le retour nous rappelle notre belle île Fourchue à côté de Saint Barth. Le sol est aussi piqué ici et là de cactus, d’herbes folles couleurs or et nous devons regarder où nous marchons pour ne pas se planter quelques épines dans le pied!

Nous voilà de retour à ce joli pont… Cette fois c’est sûr c’est marée haute, va falloir se déchausser à nouveau et nous mouiller un peu plus mais ce n’est pas pour nous déplaire après cette petite marche sous ce soleil de plomb!

Toute la tribu a eu sa dose de découverte et de nouveauté… Une fois encore nous sommes épatés par la beauté de l’île… 🙂 Next!

Laissez nous un commentaire si vous le souhaitez!:)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s