Dernière étape de la saison 1… The bilan et Les Grenadines

Ça y est!! Voilà un an que nous avons quitté notre confortable vie « normale » de terrien pour goûter celle porteuse de notre rêve à bord de Cataja sur les flots! Nous sommes partis de la Grande Motte et sommes à présent aux Grenadines pour fêter l’année de découverte que nous avons connue !

IMG_9850 IMG_9654

Régulièrement, Antoine et moi essayons de regarder un peu en arrière pour nous rendre compte du chemin parcouru ! Celui bien sûr des quelques 7400 miles (13 700 km) depuis que nous avons appareillés, des pays visités mais aussi celui de la découverte de nous-mêmes et de nos capacités insoupçonnées jusqu’alors. L’heure est au bilan…

Alors, est-ce qu’il vaut mieux vivre ses rêves que rêver sa vie finalement ???… La réponse est OUI, un grand, un immense OUI !

Nous recevons régulièrement des messages de votre part, et beaucoup de questions, parmi lesquelles souvent « Malgré les peurs que vous avez, vous continuez pourtant à avancer dans votre voyage, pourquoi ? Et pour combien de temps partez-vous encore ? » Il faut croire que les meilleurs moments prennent le pas sur les plus difficiles, et que peut être nous n’apprécierions pas autant tout ce qui nous est offert si nous n’avions pas de temps à autre quelques sueurs froides, heureusement sans gravité… Non décidément, à l’heure actuelle, nous n’échangerions pour rien cette vie avec celle dite « normale » que nous avions auparavant et que l’on attend de nous à terre… Nous y reviendrons à un moment c’est sûr,  tout ce que nous espérons c’est que nous pourrons choisir quand nous le voudrons et que nous n’aurons pas à subir un retour non désiré… Durant notre voyage, nous avons croisé beaucoup de personnes sur l’eau qui  ne sont partis « que pour un an » pour des raisons qui leur sont propres et souvent à défaut de pouvoir faire plus, quasi tous ont cette difficulté à se retrouver à terre, car ils savent que d’ici peu ce à quoi nous échappions en quelque sorte en mer reprendra le dessus sur l’extraordinaire vécu… et tout rentrera dans l’ordre des choses…

IMG_9831

Quoiqu’il en soit, pour nous équipage de Cataja, l’heure n’est pas encore venue de rentrer et nous comptons bien en profiter encore et encore !! Nous regardons le périple parcouru sur nos ipad et avec nos photos et nous nous rendons compte des paysages que nous avons vus, des gens  que nous avons rencontrés et des rencontres animalières exceptionnelles que nous avons déjà faites ! Nous nous efforçons de faire prendre conscience à nos enfants de la chance qu’ils ont d’avoir vu autant de notre planète en si peu de temps et ce grâce au bateau ! Ils connaissent mieux que la plupart des adultes leur carte du monde, connaissent à présent l’importance de préserver leur environnement, de ne pas jeter ses déchets par terre ou par-dessus bord, ils savent lire une carte marine, savent d’où vient le vent et à quelle force, reconnaissent des étoiles et savent l’importance de la météo à bord ! Ils reconnaissent les poissons et savent ceux qui peuvent être atteint de la ciguateira ou dangereux pour l’homme. Ils peuvent parler des espèces d’animaux sous-marins et Malo sait maintenant pêcher des langoustes avec la fouine.

2014_ 3_21_ 8_18

Elian descend de plus en plus profondément dans l’eau.

IMG_6952

Pacôme du haut de ses 4 ans évolue naturellement au cœur de ce milieu aquatique comme s’il avait toujours vécu ainsi et prend plaisir à découvrir les fonds avec son masque et son tuba. Il est même capable de faire ressortir l’eau de ce dernier pour éviter de boire la tasse !

2014_ 3_31_12_33 IMG_9842

Malo est une aide précieuse pour Antoine dans les manœuvres et à la pêche à la ligne de nos poissons, Elian non moins intéressé s’avère être en plus d’un parfait p’tit mouss être un véritable artisan boulanger, Pacôme quant à lui tient son rôle de petit dernier à merveille et met un joyeux bazar partout où il passe dans le bateau et au sein de la tribu !

2014_ 1_ 4_14_14 10325778_10203942786200366_4565892586403022696_n

2014_ 1_ 4_14_49

Toutes ces activités se déroule après le fameux et tant redouté Cned! Il faut bien le reconnaître c’est le point noir du périple! Mais nous ne nous en sortons finalement pas trop mal avec le passage de nos deux grands en classe supérieure, et c’est donc un tout jeune collégien que nous devrons épauler pour la prochaine rentrée et un grand « ce2mien » à qui nous devrons continuer à apporter notre aide ! Ah le Cned, il fait parler celui-ci ! La plupart des familles croisées en route utilise ce système, et toutes ou presque ont eu les mêmes difficultés à affronter… Nous ne sommes pas enseignants, nous ne sommes pas forcément pédagogues, nous ne sommes pas forcément non plus très patients et nous sommes comme tous les parents, exigeants avec nos propres enfants et avec du mal à accepter qu’ils ne connaissent pas tout, tout de suite ! C’est pourtant simple, non??!! 🙂 Nous nous sommes retrouvés seuls, devant le tas de cahiers et manuels donnés pour l’année entière, tentant de comprendre le fonctionnement. Quant à l’aide éventuelle pour parents perdus au cœur de l’administration et de l’éducation nationale, elle fut minime, voire quasi inexistante ! Nous ne pouvons pas joindre le professeur directement et devons passer par des conseillers de scolarités qui la plupart du temps ne nous répondent pas où nous répondent au bout de 48 h de renouveler notre demande si celle-ci n’a pas été résolue entre temps…  Nous avons donc alterné les 3 ou 4 heures journalières tant bien que mal Antoine et moi, en fonction de nos humeurs et de nos ressentis du jour. Nous avons appliqué le programme autant que nous le pouvions mais il faut bien dire que ce n’est pas une fantaisie, le niveau est très élevé et il demande beaucoup aux enfants et donc aux parents! Nous avons été comme eux découragés plus d’une fois, alors nous avons hurlé sous l’eau pendant nos pauses (histoire de ne pas passer non plus pour des fous dans le mouillage! 🙂 ), nous avons ri de nervosité, nous avons eu la boule au ventre et puis nous avons demandé conseil autour de nous, et nous avons tenté d’adapter les cours  à chaque enfant, en utilisant d’autres manuels en parallèle et en essayant d’appliquer la respiration abdominale… Nous n’en avons pas forcément encore trouvé les bienfaits mais ne désespérons pas 🙂 Nous devons avouer que l’école était beaucoup plus simple et plus confortable à terre ! Il est tellement plus facile de se dire qu’en cas de problème c’est la faute du système scolaire et de la maîtresse, que si notre enfant n’arrive pas quelque chose, il verra cela en classe avec les autres et que tout n’est pas de notre faute… Non, nous avons la responsabilité de la scolarité et donc de l’avenir de nos enfants, entièrement entre nos mains, et ce n’est pas évident tous les jours… Il n’est agréable ni pour eux ni pour nous d’avoir des soupes à la grimace et d’entretenir ce genre de relation avec eux… Nous ne sommes « que » papa et maman, nous essayons de faire de notre mieux et ils ne sont « que » des enfants qui tente eux aussi de faire de leur mieux… Mais, et heureusement il y a du positif aussi!! « Que » 4 heures max par jour et pas de devoir le soir 🙂 , des cours dans des paysages de rêves, des récréations à plouf, du temps pour jouer avec les copains et faire du sport et l’énorme avantage pour eux d’apprendre en live un certain nombre de leçons!

2014_ 4_15_ 8_56 (1) 2014_ 3_31_12_ 6

2014_ 2_23_19_15 10325711_10203887609620986_3199615250101658301_n

La route des esclaves ils l’ont vu entre le Sénégal et les Caraïbes, la science nat avec les poissons pêchés, jusqu’à la dissection de ceux-ci allant nous servir de repas, les cours sur les volcans en direct des Canaries ou de Montserrat ou encore la préservation de la planète avec leur propre yeux en voyant les déchets en mer et la prolifération des méduses qui contrairement à d’autres n’en souffre pas. C’est un enseignement différent… nous pourrions l’appeler celui de la vie…!!

Antoine a dressé le bilan de son année dans l’article publié précédemment… Alors pour ma part, comment a été vécue cette année?… Je dois dire que celle-ci aura été riche en découvertes, émotions en tout genre et apprentissages sur moi-même! Je n’ai fondamentalement pas changé, j’apprends néanmoins à gérer les craintes que certaines navigations ou conditions météo éveillent en moi… Je relativise également beaucoup plus qu’il y a quelques mois et continue à apprivoiser notre bateau. Là où il n’y a encore pas très longtemps j’étais en panique sous rafale ou grain, je connais maintenant les gestes à avoir et écoute les instructions d’Antoine qui lui aussi a prit de l’assurance en tant que capitaine. J’aime à présent autant qu’Antoine les navigations par vent au portant où l’on file sur l’eau à 8 ou 9 nœuds, c’est grisant comme sensation et dans ces cas là c’est souvent à regret que nous affalons les voiles en arrivant au mouillage tant c’est une sensation plaisante… J’ai découvert également le plaisir de remonter les poissons pêchés en nave et sais maintenant qu’il faut y aller avec délicatesse et dextérité pour ne pas risquer de les laisser s’échapper! Rien de plus rageant que de les voir partir au pied de la jupe et de voir son délicieux repas imaginé s’enfuir avec! Je me découvre une âme de plus en plus en quête de découverte de notre monde et me réjouis de constater que pour le moment nous n’avons eu à faire à terre comme en mer qu’à des gens sympathiques… Serait-ce possible que les choses et les gens ne soient pas aussi sombres que ce que l’on nous décrit dans les médias?…  Je commence aussi à peine et doucement à me rendre compte de la montagne que nous avons dû gravir pour accéder à notre rêve, à ce que j’ai accompli pour y parvenir, à l’énergie déployée pour vendre tout ce qui représentait notre vie passée pour pouvoir partir … Car sur l’eau finalement nous n’avons rencontré que peu de personnes ayant fait la même démarche… J’ai pris conscience, que ma vie, notre vie est à bord et que tout ce que nous avons à présent nous nous le devons… Certains s’imaginent sûrement que nous avons gagné au loto ou fait fortune… Ce n’est ni l’un ni l’autre… Le voyage nous l’avons financé avec des économies et la vente de tous nos biens, le budget est limité et explosé tous les mois à notre grand désespoir, la faute aux 40% de plus en moyenne du coût de la vie qu’en France! Pour pouvoir continuer encore quelques temps, Antoine a donc reprit une activité lui demandant de rentrer en métropole tous les deux mois, les enfants et moi-mêmes restont au port pendant ce temps pour y être en sécurité… Ce n’est « que » quelques jours à chaque fois mais comme nous avons toujours été honnête avec vous, je souhaitais partager cet aspect de notre vie, rien n’est acquis et nous continuons à nous creuser les méninges pour pouvoir continuer à vivre notre rêve… D’ailleurs je profite de l’occasion pour lancer un appel aux dons en tout genre!!!… Si vous connaissez de riches milliardaires qui ne savent pas quoi faire de leur argent, nous pouvons leur proposer un investissement sur notre rêve, taux de rentabilité 0% voire moins mais la satisfaction de savoir que leur argent sera bien dépensé. 🙂

Justement, cette vie est-elle ce rêve que nous attendions? Elle l’est dans la liberté que nous procure la vie en mer sans aucun doute!! Nous nous réveillons chaque matin dans des cadres très souvent idylliques, nous baignons dans des eaux turquoises, visitons des lieux magiques, nageons au milieu d’animaux fascinants, et nous ouvrons au monde qui nous entoure!

2014_ 4_15_ 8_55 2014_ 3_ 8_19_51

IMG_7019 image

La vie s’écoule paisiblement (sauf en nave houleuse!), sans montre au poignet, sans le stress quotidien dont souffre le commun des mortels, en nous écoutant et en faisant ce à quoi nous aspirons jour après jour… Nous n’avons plus les mêmes contraintes qu’à terre ni les mêmes préoccupations. Celles que nous nous mettons sont d’ordres vitales… La météo est LA priorité number one!! D’elle dépend nos navigations, nos mouillages et notre tranquilité pour dormir… Nous ne nous considérons pas en vacances mais en grand voyage, ce qui pour nous n’implique pas la même chose 🙂 Nous avons atteint haut la main notre premier objectif, partir en bateau à la découverte de nouveaux lieux,  traverser l’Atlantique et rejoindre les Caraïbes! Et nous garderons de toutes ces naves et ces ancrages des souvenirs impérissables…

Nous avons commencé avec la sensation d’être accompagné par Poséidon et notre étoile qui auraient comme fait en sorte que nous apprenions au fur et à mesure à naviguer sur des eaux calmes et limpides… C’est ainsi que nous avons découvert durant 2 mois les paysages des Baléares aux eaux cristallines…

2013_ 8_ 7_17_25 DSC_0240

Ibiza nous a charmé et envoûté, sa citadelle est magnifique et l’ambiance dans ses ruelles escarpées uniques…

Ibiza Eivissa ville avec vue sur la mer bleue de la Méditerranée la ville

L’Espagne continentale aura eu toute notre attention pour ses paysages et sa culture, des semaines de plus n’auraient pas été de refus…

IMG_9502 IMG_9674

Gibraltar et son rocher, que nous avons traversé au milieu des cargos avec appréhension par 28 nœuds de vent  mais l’accompagnement des dauphins nous a donné des ailes, et c’est grisé que nous avons eu cette sensation de passer la porte de Star Gate, d’arriver dans un nouveau monde…

IMG_9883

2013_ 9_21_21_49

Le Maroc avec Rabat et notre arrivée de nuit, la vue de cette citadelle illuminée, cette odeur de poissons et cet accueil si chaleureux que nous ont fait les pêcheurs…

2013_ 9_26_11_14 2013_ 9_21_22_ 6

La Graciosa, où après près de 4 jours de nave difficile nous avions ralenti l’allure pour arriver de jour pour découvrir cette île aux contrastes si saisissants, le soleil se levant sur le volcan et nous laissant découvrir toutes ces couleurs enchanteresses…

2013_10_ 4_16_ 8 2013_10_ 7_14_ 5

La surprise de taille en découvrant l’intérieur de terre de Grande Canaria, et notre picnic avec vue panoramique vertigineuse…

2013_10_28_19_48 2013_10_28_20_ 3

Le Siné Saloum où Pacôme aura fait son premier jour d’école à Mar Lodj et où ses habitants nous ont tant donné, on peut lire tant de choses dans un sourire ou un regard… Bien souvent les mots n’ont pas été nécessaires…

2013_11_30_ 6_45

IMG_0355IMG_1332

Santa Antao au Cap vert, et sa superbe randonnée à ne manquer sous aucun prétexte… Des paysages grandioses simplement…

2013_12_10_20_18 2013_12_13_11_27

La transat, aujourd’hui derrière nous, durant laquelle nous avons passé Noël et Nouvel An, que nous sommes fiers d’avoir fait mais après laquelle nous étions heureux de toucher terre et de nous baigner dans les eaux turquoises de la Barbade. Nous nous souviendrons à jamais du mémorable Burger King qui a régalé toute la famille!

2014_ 1_ 4_12_34

2014_ 1_ 4_13_46 2014_ 1_ 4_13_47

2014_ 1_ 4_19_ 1 2014_ 1_ 5_12_ 0

2014_ 1_ 4_16_56

Voilà 6 mois que nous naviguons à présent côté Caraïbes dans ces petites Antilles, toutes ont leur charme et leur histoire mais nos coups de cœur vont tout de même pour l’îlet Chancel en Martinique sur lequel nous avons passé une bonne quinzaine de jours en jouant les Robinsons et qui nous aura servi de refuge après notre épisode dérapage en pleine nuit!

2014_ 2_11_19_19 2014_ 2_15_12_32

2014_ 2_15_12_33 2014_ 2_23_19_15 (1)

2014_ 2_20_23_29 (1)

Petite Terre en Guadeloupe, qui aura été notre premier arrêt avec baignade au milieu des tortues, raies et requins, l’émerveillement était au rendez vous, et partagé avec nos amis…

2014_ 3_21_ 8_10 image

DSC_1416

La Dominique est un joyau qui ne demande qu’à être découvert avec une végétation luxuriante et dépaysante…

2014_ 3_ 4_21_15 2014_ 3_ 4_21_19

Les Iles Vierges Britaniques sont à elles-seules un concentré de toutes les autres îles des Antilles avec toutes leur singularité et une palette de paysages impressionants… Pelican Island, nous a comblé côté plongée avec une diversité de poissons tropicaux incroyables et les yeux des enfants qui brillent devant tant de découvertes sous-marines…

IMG_7626 IMG_7566

Montserrat nous a démontré la force de mère nature et c’est démuni que nous avons découvert ces paysages fantomatique et de fin du monde…

10351310_10203972068172397_8769092369813894137_n (1) 10339713_10203971509078420_1224744398420492897_n

DSC_0032 DSC_0047

et les Grenadines d’où je vous écris qui nous aurons apporté les derniers paysages d’eau limpide, cristalline et poissonneuse avec les belles Tobago Cays et Mopion, un îlot digne des plus belles cartes postales!

imageIMG_9651

 IMG_9491IMG_9650

image image

IMG_9639

image image

Ces dernières clôturent le chapitre de L’Odyssée de Cataja, saison 1 🙂

Il y aurait encore tant à dire sur cette année passée, tant de ressentis qu’il est difficile de retranscrire par écrit… Si vous avez des questions, des sujets non traités, n’hésitez pas à nous en faire part, cela fera l’objet d’un prochain article…

Plus que quelques jours et nous serons en France pour retrouver nos familles et amis pour un mois et demi… L’occasion de partager avec eux cette expérience, pas par mail ni par skype mais avec toute la chaleur des mots et des retrouvailles… L’occasion aussi de revenir sur nos photos et de revivre ces parenthèses inattendues, de prendre conscience du chemin parcouru et de nous faire choyer!! Pour changer un peu nous fêterons Antoine et moi nos 10 ans de mariage à deux et rien qu’à deux, après 1 an de promiscuité, toute la tribu appréciera sûrement un peu de distance 🙂

Amis lecteurs, passez un bel été, profitez bien de ce que la vie vous offre.

Nous vous retrouverons en septembre après la reprise en main de Cataja qui lui passera l’été dans les eaux de Sainte Lucie à la marina de Marigot Bay, trou à cyclone, en espérant toutefois que la météo sera clémente durant notre absence!! Une beauté sera ensuite faite à Cataja avant de reprendre la mer pour le second volet de l’odyssée de Cataja… Bonnes vacances!

IMG_9659

IMG_9658

IMG_9395

21 réflexions sur “Dernière étape de la saison 1… The bilan et Les Grenadines

  1. Bonjour à tous,
    Peut-être êtes vous déjà en france , je tenais pourtant à vous souhaiter un excellent séjour terrestre et certainement plein de bonheur à partager et qui vous attendent avec vos familles et amis .
    Encore une fois un grand merci pour tous vos récits , vos découvertes , vos émotions et une mine d’info ..! et toutes vos impressions , notamment les vôtres Eurielle qui ont eu un echo particulier chez moi et c’est avec beaucoup d’intérêt que j’ai lu votre bilan où l’on sent une vraie évolution confiante et épanouissante pour tous .
    C’est une évidence la réalisation de votre projet est un beau succès; la mise en oeuvre , un vrai challenge dont la réussite est incontestable et qui vous permet de vivre ce qui n’est plus un rêve ; et nous sommes très heureux pour vous
    (Aviez vous reçu mon mail que je vous avais envoyé mi-mai après notre stage en cata dont nous vous avions parlé?)
    A très bientôt , des bises à tous
    geneviève

    J'aime

    • Bonjour Geneviève!!
      Nous sommes toujours aux Caraibes, nous prenons l avion mardi prochain:)merci de votre message et de votre suivi durant cette année Geneviève! Nous espérons que votre projet prendra forme comme vous le souhaitez!! Nous avions bien reçu votre message, je pensais y avoir répondu, toutes mes excuses donc! Nous étions heureux que vous ayez trouvé un bon pédagogue et que vous ayez pris du plaisir! Quant a la rencontre avec un de nos lecteurs, le monde est petit;)
      A très bientôt Genevieve, le bonjour a votre mari et amitiés a votre fils, qui nous a écrit il y a quelques jours:)
      La tribu Ja

      J'aime

  2. vraiment merci pour ces belles images ,ces rêves qui nous l’espérons deviendront vite réalités pour nous très vite !!! juste une petite question à laquelle peu de personne répond franchement :quel a été votre budget mensuel tout inclus ? je vous souhaite un bon break terrien et attends la suite de votre épopée .Laurence et Pascal

    J'aime

  3. Bonjour à toute la tribue

    Je viens de lire le dernier récit,bravo à vous. En effet vous devez etre heureux de retrouver la famille,vous nous régalez avec vos photos et tout ce que vous découvrez,vraiment j’adore vous lire,et pour notre part nous ne sommes pas si courageux que vous,nous avons Nausicaa depuis 10 ans mais n’avons pas sauté le pas.Je suis moins motivée que mon mari et pourtant quelque part j’aimerai bien partir surtout que nous avons vécu à la Martinique.N’ayant jamais fait de grandes trevarsées nous pensons ne pas etre à la hateur vu nos ages.
    Nous attendons donc la suite de ce magnifique voyage et vous souhaitons de passer de très bonnes vacances en famille.
    Josiane

    J'aime

    • Bonjour Josiane merci de votre message qui nous touche beaucoup:) nous ne pensions pas non plus en avoir le courage ni être a la hauteur et pourtant… Tout est dans la motivation a deux et dans le désir le plus fort de réaliser cette aventure en famille, alors nous y arrivons… A chacun sa motivation:) profitez bien a votre façon, c est la l essentiel:)
      A bientôt
      Les Ja

      J'aime

  4. Salut à vous les voyageurs,

    Encore un article d’une authenticité poignante, merci de partager ça avec nous. Cette saison 1 a été absolument passionnante et j’apprends beaucoup pour la préparation d’une possible année sabbatique (mais dans 7 ans seulement….!).
    Je vous souhaite de passer d’excellents moments avec vos amis et proches en France.
    Portez vous bien et vivement la suite.

    Nicolas (fils de Geneviève et Jean-Jacques RICHARD 🙂 !) Elodie et Enora.

    J'aime

  5. merci pour cette belle année de lecture , c’ était un vrai régal de vous suivre et de voir que le bahia tenait bien le cap , ressourcez vous bien en famille et au grand plaisir de vous suivre à nouveau

    J'aime

  6. je vous lis depuis le début vos aventures, ayant une fille de 4 ans moi aussi (et un bb de 7 mois) je vous admire de faire cela avec 3 enfants, mais c’est clair c’est un gros plus dans leur vie.en tout cas Thaïs serait aux anges de vivre cette aventure elle qui adore l’eau.un jour peut-être???en tout cas vos récits nous font voir que tout est possible. profitez bien de vos proches pendant votre pause métropolitaine (ça se dit ça?lol) petite question logistique: durant votre absence que devient cataja?quelqu’un vous le surveille?quel est le programme de la saison 2?le pacifique?

    J'aime

    • Bonjour Amandine, merci de votre message, vous m’avez fait remarqué que j’ai oublié de parler de Cataja et son abri! 🙂 J’ai modifié l’article du coup:) Nous mettons Cataja en marina a Marigot Bay à Ste Lucie en espérant qu’il n’y aura tout de même pas de cyclone! Un carénage à notre retour et hop en mer:) Pas de pacifique pour le moment, il nous reste beaucoup à découvrir de ce côté encore:) Qui sait pour vous ici, vous avez raison, la vie est pleine de surprise 🙂
      A bientôt
      Eurielle et ANtoine

      J'aime

      • Bonjour ,

        Je vous rassure: Mistigri a lair daller bien; je le vois assez régulièrement dans le coin!.
        Nous sommes maintenant tous les deux à la retraite mais pas le temps de s’ennuyer§
        Quelques soucis de santé mais on gère!!!

        Bises à vous

        Anne marie

        J'aime

      • Merci des nouvelles!! On espère que cela n’est pas trop grave côté santé et que ce n’est pas ce que vous nous aviez dit qui vous pose de nouveaux soucis… passez un bel été, on vous embrasse
        la tribu au complet et les enfants heureux de savoir que Mistigri va bien!

        J'aime

  7. Superbe 1ère année, profitez bien de votre famille et amis pendant ces vacances. J’ai déjà hâte de vous suivre à nouveau pour le 2nd épisode. Vos récits et photos sont très agréables à lire et regarder.

    J'aime

Laissez nous un commentaire si vous le souhaitez!:)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s