En vacances au paradis…

Enfin !! Enfin, nos amis Piéric et Stéphanie débarquent à bord de Cataja, pour 10 jours de pur bonheur à être en présence d’êtres qui nous sont chers ! Ça fait du bien de partager un peu de notre quotidien avec eux et leur faire vivre un bout de notre aventure!

Nous revoilà comme quelques années auparavant mais avec des enfants et des années en plus! Notre première location de catamaran s’était faite justement avec eux, dans de parfaites conditions autour de Porquerolles et avec l’expérience de Piéric ayant fait lui-même avec ses parents un long voyage en bateau durant 7 ans…
Le séjour aura démarré avec 2 jours au port au lieu d’un… disons qu’Antoine prit d’un coup de folie a tenté de dégivrer le frigo à coup de tournevis! Mauvaise idée… les tubes de refroidissement du frigo n’y auront pas survécu et c’est impuissant que nous avons tous regardé le gaz s’échapper… C’est de nos erreurs que nous apprenons parait-il… Celle-ci nous en aura coûté 400 euros pour un changement complet et la main d’œuvre! La bonne nouvelle c’est que nous n’aurons pas eu à attendre longtemps, que nous aurons donc pu continuer notre parcours prévu pour les vacances des amis! 🙂
Direction Îlet Gosier dans un premier temps, le temps du repas. 1er arrêt à l’eau turquoise, à quelques 30 minutes de la marina, à l’abri de la houle, parfait pour se rassasier et reprendre la mer en direction de Saint François. Nous avons bien fait de partir relativement tôt de Gosier, car nous pensions que Saint François était un mouillage sur encre… A l’arrivée nous constatons très vite que d’une la passe pour y accéder est on ne peut plus étroite et qu’il n’y a pas intérêt à avoir de la houle pour le passage et de deux que le mouillage se fait sur bouée et qu’il en reste 2 à peine! Ouf, on est sauvé! Car clairement sans cela, nous n’avions pas d’autres choix que de repartir en sens inverse trouver abri plus haut et cela ne semblait pas évident! On est posé c’est l’essentiel et nous assistons d’ailleurs à des allers/venues de bateaux n’ayant pas eu la même chance et se voyant obligés de repartir… A 17h, ce n’est pas terrible avec la nuit arrivant tôt et les cayes un peu partout aux abords des mouillages…
La plage de Saint François est très jolie, à l’eau claire et au sable beige, nous n’en profiterons toutefois pas, car à la tombée de la nuit, voilà les moustiques qui entrent en scène et nous n’avons aucune envie de nous faire dévorer par ces derniers, au vue de l’épidémie de Chikungunya qui sévit en ce moment sur l’île. De toute façon, notre objectif est de partir tôt demain matin en direction de Petite Terre, paradis terrestre et marin accessible uniquement par très beau temps semble-t-il 🙂
8h00, Piéric est au taquet et commence à stresser doucement en voyant tous les bateaux partir en direction de Petite Terre justement!! D’après les blogs il n’y a que 10 bouées pour les particuliers, nous commençons à nous activer, nous ne savons pas si les lieux seront déserts ou non, mais quoiqu’il en soit nous n’avons aucune envie de faire les deux heures de navigation pour « rien » si nous devons repartir faute de bouée disponible! Allez, on s’active et nous voilà partis… l’île est si petite que nous ne la voyons qu’au dernier moment. C’est une réserve naturelle où l’ancrage est interdit et pour cause il y a une faune marine des plus importantes et c’est justement grâce à cela que nous aurons un peu plus tard des baignades magiques! Nous approchons, vite j’attrape les jumelles et commence à compter les mats visibles… 1,2,3,4… Je compte et recompte, il semble qu’il reste de la place pour nous et les bateaux qui nous devancent… Viiiite, nous craignons tous de nous voir faire piquer la dernière bouée sous nos yeux en cas de mauvais comptage! 🙂 Nous entamons le passage dans la passe avec une petite houle de 30 cm, l’idéal pour venir ici, avec un ciel bleu et un vent à 10 nœuds, nous avons les conditions de rêve! Yessssss, la bouée est là devant nous, à 10 mètres, et elle est pour nous! Héhé, c’est qui les meilleurs, c’est nous ou c’est pas nous?! 🙂 On est posé, nous en prenons pleins les yeux!! C’est un paysage magnifique qui s’offre à nous, avec une eau comme nous n’avions pas encore vu ici, turquoise et cristalline, un contraste avec le sable blanc, le ciel bleu, et la végétation verte de l’île… Nous sommes au paradis!

image

image image

image

Nous pensions rester 2 ou 3 jours, nous en passerons 4 tranquillement! Un plouf s’impose, et il ne faut pas attendre bien longtemps pour rencontrer nos nouvelles amies… les tortues!! Pas farouches et se sentant en sécurité certainement, elles mangent tranquillement les algues et se déplacent avec toute leur grâce à travers cette eau limpide. Nous sommes tous fous, les enfants les poursuivent, nous en faisons de même, et nous ne nous en lasserons pas durant tous ces jours!

DCIM100GOPRO

DCIM100GOPRO DCIM100GOPRO

C’est comme si le temps s’arrête en compagnie de ces créatures, on oublie tout le reste, et on apprécie leur présence et le calme qu’il s’en dégage… Voir des tortues étaient déjà magique mais alors croiser les raies au passage, à deux pas de nous, en pmt (palme masque tuba) ou en balade dans 30 cm de fond, c’est fascinant.

image

Les regarder évoluer, se tapir au sol et avancer doucement est un spectacle superbe. J’avais parlé à Antoine de blogs où j’avais vu de photos de requins à côté d’enfants, il pensait que cela avait été pris ailleurs mais que nous n’aurons pas ça ici… Il a suffi que nous descendions à terre pour nous balader, pied dans l’eau pour que nous les voyons! Là, à côté, à 1 mètre de nous, les enfants sont excités et commencent à courir vers eux, ils les font tout d’abord fuir puis ces derniers reviennent encore et encore, ces derniers ce sont des petits requins citrons, qui malgré leur petite taille n’en reste pas moins des requins et que ce sont le premiers que nous pouvons voir! Ca l’fait quand même 🙂

image image

A terre les jours suivants comme en mer, nous apprécions tous chaque instant passé dans cet endroit préservé. Les iguanes remplissent l’ile et se baladent librement sur les sentiers ou dans les arbres. Nous en observons de toutes tailles et de couleurs différentes, mâles ou femelles. Leur allure de mini dinosaure nous intrigue toujours autant et leur déplacement se veut rapide quand ils le décident!

image image

DSC_0814

Nous observerons également des barracudas, l’un deux m’aura d’ailleurs fait une belle frayeur, juste à être là, sous MON bateau au moment où Antoine me laisse pour rejoindre Piéric et Stéphanie et que je suis censée rentrer comme une grande!! Hiiiiii il est là, à me regarder avec son œil en coin, et son mètre cinquante, au pied de MON échelle à chasser les petits poissons alentours… Respires Eurielle, hiiiiii ça va j’ai rien de brillant sur moi (ils adooooorent), à priori je suis sauvée il ne devrait pas s’intéresser à moi plus que ça… et me voilà à 4 mètres de mon bateau, à ne plus oser avancer et à attendre que Monsieur le Barracuda veuille bien partir… Ouf, ça y est, ni une ni deux, je ne suis jamais remontée aussi vite à bord je crois! 🙂

DCIM100GOPRO

Vous me direz, mais qu’est ce qui m’a pris?! Disons que je n’aime pas du tout ces poissons avec leur grosses dents toutes pointues et leur tête de méchant, gardant un souvenir d’un voyage au Mexique ou l’un d’entre eux avait scotché d’un peu trop près mon maillot flambant neuf et on ne peut plus éclatant avec des morceaux de miroirs!! Quand je vous dis qu’on était blingbling!:) Bref, ayant entendu dire que les seuls accidents dans le coin avaient eu lieu avec des barracudas, disons que je ne préfère pas leur faire confiance! 🙂 Quelle vie trépidante!!

Les enfants découvrent aussi les joies de l’amusement avec les Bernard l’Hermite! Que les amis de la SPA se rassurent, aucun mal ne leur aura été fait mais ils auront été soumis à diverses épreuves telles celles des escargots dans Turbo, pour savoir lequel est le plus rapide ou le plus débrouillard! Un nid aura même été découvert avec toutes ces bêbêtes grouillant par centaines… brrrr très peu pour moi, mais les garçons  eux semblent intrigués par ces drôles de coquillage aux couleurs si belles!

DSC_0924 image

Les conditions météo que nous avons sont idéales, nous n’avons pas eu ce temps depuis des mois, plus de grain, que du bleu, du beau, Piéric et Stéphanie ont décidément bien choisi leur semaine! Nous passons des après-midi à nous faire dorer la pilule, chose que nous ne faisons quasi jamais. Aussi bizarre que cela paraisse, nous ne nous mettons que rarement à bronzer et nous protégeons au maximum du soleil. Nous ne sommes d’ailleurs pas très bronzés en général, mais là nous devons avouer que nous avons pour une fois fait 10 jours de vacances avec les enfants. Pas de CNED du tout, pas de prise de tête, pas de réveil… Non que du temps pour nous et les enfants, du temps avec nos amis et nous l’apprécions vraiment! En lisant ces lignes certains manqueront de s’étouffer en se disant «  mais enfin ils se moquent de nous ils sont toujours en vacances, et ils osent dire que là enfin ils y sont ! »… et oui, c’est difficile à croire, et peut être à comprendre, mais nous ne nous considérons pas en vacances… Nous essayons de vivre autrement, d’avoir un mode de vie différent de par le fait d’habiter sur un bateau, d’en avoir les avantages et les inconvénients. De nous nourrir des découvertes et des rencontres que nous faisons. Mais, nous mettons un réveil chaque matin de façon à nous réveiller à l’heure pour commencer à temps l’école des enfants. Aux Caraïbes, le soleil se couche plus tôt qu’en France et nécessairement si nous voulons avoir le temps de conjuguer travail et visite, il nous faut respecter certains horaires. Et c’est en cela que pour la première fois depuis le début du voyage nous nous sentons en vacances et savourons chaque instant. Pas de prise de tête avec nos enfants, pas de cri, pas de pleur, pas d’arrachage de ch’veux, pas de leçon ou de dictée à faire, juste nous, et le bonheur de vivre des moments extraordinaires dans un endroit pareil!

image image

image image

Dans cette optique, la météo offre même en cadeau à Antoine et Piéric, une vague à surf juste à la sortie de la passe, de taille et de force idéales! Nos hommes se régalent tels des gamins sur leur planche de surf ou de paddle pendant que nous les filles nous faisons bronzer et nous occupons des loulous sur une plage paradisiaque juste pour nous! Cette vague qui apporte tant de plaisir, et qu’Antoine se verra même partager avec un zodiac surfant la même vague, (et la priorité il ne connait pas lui!!) commencera d’ailleurs à nous inquiéter un peu, car elle ferme justement la passe de sortie. Il n’y a pas d’autre issue et nous commençons à nous dire que nous espérons que celle-ci se calmera pour notre passage prévu demain… Ce mouillage pourrait s’avérer devenir un enfer en cas de prise au piège par les eaux car alors, le bateau se retrouverait coincé entre deux passes et avec de la houle… Mais bon, la météo devrait nous permettre de partir tranquille demain, en attendant c’est confortablement installés que nous regardons les bateaux empruntant la passe et passant cette barre… Passera, passera pas… Un des zodiacs se sera d’ailleurs retrouvé à la verticale et m’aura fait soulever le cœur de peur pour eux!

DSC_0956 DSC_0941

Allez, nous voilà prêt à partir ce matin, en direction de Marie Galante… La chanson de Laurent Voulzy résonne en chacun de nous et pour avoir entendu que cette ile regorgeait de jolies plages nous avons hâte d’y être… La météo toujours de la partie, la nave aura été très agréable, et l’arrivée tranquille 🙂

image

Après un bref passage à Saint louis, avec une visite tout aussi rapide de la ville, n’ayant pas d’intérêt outre mesure, nous avons posé l’ancre pour les 2 jours suivants à l’Anse Canot. Une petite baie magnifique, à l’eau turquoise une fois encore mais différente de Petite Terre, une plage de 2 km bordée de sable si blanc que cela en fait mal aux yeux et aux cocotiers posés ci et là… Une carte postale… Les hommes en auront profité pour pécher de la langouste et en ramener suffisamment pour un bon petit repas maison! Stéphanie qui les attendait tant aura été servie 🙂

image image

image image

Nous ne pouvons-nous empêcher de poser pied à terre, nous foulons ce sol au sable si doux, microscopique et si agréable au toucher ! C’est magnifique… Nous n’en revenons pas de tant de beauté pour nous tout seul !!

image image

image image

Stéphanie est avec les enfants, Piéric est allé se promener le long de la plage, Antoine et moi entamons à notre tour une petite marche le long de cette plage déserte… Lorsque nous revenons quelques trente minutes plus tard, je crois mal voir et dis à Antoine, que ce n’est pas possible, ça doit être ma myopie qui me fait des tours… il me semble pourtant distinguer quelqu’un et quelque chose juste à côté de notre annexe… Nous avançons, et oui, mais c’est bien ça… on ne rêve pas !! La mamie est là posée dans son transat de compète, avec son bouquin et tout ce qu’il faut pour passer sa journée ici, un deuxième transat est à côté… On hallucine !!! Stéphanie est dégoutée comme nous, nous n’en revenons d’un tel manque de respect et de sans gêne ! Ils se sont carrément posés, à 1 mètre des casquettes et de la cabane des enfants et à 1m50 de l’annexe… Nous regardons autour de nous, à droite, à gauche… rien, c’est bien ça… personne !! 2 km de plage déserte !!! On est tombé sur les champions toutes catégories !!

vieux La preuve!!! Merci Piéric pour cette photo! 🙂

Arrrggggggghhhhh j’ai envie de les zigouiller, de hurler, je ne manque pas de faire des réflexions à haute voix et de confier aux enfants une mission de la plus grande importance, faire du bruit, jouer les sales « morveux » auprès desquels personne n’aurait envie de rester… Quoi ? Ben oui, nous avons des enfants, ça peut servir à ça aussi ! hihi… Rien n’y fait Monsieur et Madame, semblent souffrir de ce que j’appelle le syndrome hlm (surtout rester coller les uns aux autres), ne bougerons pas d’un pouce et ne daignerons même pas nous regardons ou même dire quelque chose…
Voyez, on a des problèmes en cata, dur la vie de Robinson ! 🙂

image image

image

Allez, remis de nos émotions, et ayant besoin d’entamer notre retour pour la fin des vacances qui approche, nous mettons cap vers la marina de Bas du Fort, retrouver notre place… Une dernière soirée de bilan de cette semaine, de partage d’émotions et de sentiments, de papotage, de confidence… Demain sonne l’heure du retour pour Piéric et Stéphanie. Merci à eux d’être venus passés ces quelques jours en notre compagnie. Les enfants comme les grands auront appréciés ces retrouvailles… ils nous tardent déjà de pouvoir nous refaire des vacances ensemble… il restera à choisir la destination les amis! 🙂 A tout vite!

DSC_1416

Un petit vide se fait ressentir sur Cataja, nous nous retrouvons en famille à nouveau, Antoine va rentrer quelques jours à Paris pour travailler et revenir plus heureux encore de rentrer à bord…De mon côté je vais rester quelques jours à la marina avec les enfants. Nous faisons la connaissance de Sashi, famille suisse avec deux petites filles partis en année sabbatique, loin de leur lac de Genève. Au retour d’Antoine nous rencontrerons aussi à quai Jessica et Aurélien, lecteurs de notre blog que nous ne connaissons pas, mais qui eux, connaissent tout de nous et ayant eux aussi le projet de partir en bateau d’ici 2 ans ! C’est génial tout de même de faire de telle rencontre ! Décidément notre blog nous aura apporté beaucoup…  Merci à vous, lecteurs!

DSC_1340

6 réflexions sur “En vacances au paradis…

  1. nous aussi on suit vos aventures…et on continue aussi à travers vous à rêver à notre projet : cata, mutation pro, dès la fin des études de nos filles! Sympa les détails pratiques!!! bon vent…

    J'aime

    • Bonsoir a vous deux
      Cela fait plaisir d être suivie et de pouvoir aider d autres familles ou personnes ayant le même projet! Nous espérons que le votre prendra forme rapidement!! Qu il n y en a pas pour 10 ans d études encore pour vos filles;)
      A bientôt!
      Eurielle et Antoine

      J'aime

Laissez nous un commentaire si vous le souhaitez!:)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s