Mais pourquoi tant d’acharnement??!!

Allez, nous l’attendions depuis des jours, nous partons enfin en direction de Bequia. Quelques heures de navigation nous attendent, la météo annoncée semble calme, quelques grains alentours mais peu de houle, une belle journée pour une reprise !

image

Nous longeons la côte de Sainte Lucie et apprécions le calme des eaux. On sait qu’en général cela ne dure pas à l’approche des canaux et sommes opérationnels en cas de changement de temps…

image

La navigation se passe à merveille, Cataja fend l’eau, nous discutons avec les garçons, ils jouent dans le cockpit, et nous nous octroyons même des douches au seau d’eau sur la jupe arrière, nous rappelant des souvenirs de transat ou de traversées passées. Qu’il est bon de nous retrouver là en famille, avec pour compagnon le soleil…

 image

Nous avançons sous 10 à 15 nœuds de vent et testons notre nouveau gennaker !!

image

L’occasion est idéale et nous sommes contents de notre vitesse, 8 nœuds sans difficulté… Le passage du canal se fait pour une fois tranquillement ! Les garçons regardent un film à l’intérieur, Antoine et moi apprécions le calme et le paysage… Et c’est là que Cataja a décidé une nouvelle fois de nous montrer qu’il n’a pas été content d’être laissé seul si longtemps… En une fraction de seconde, la soudure retenant la poulie de notre gennaker a littéralement explosé, laissant derrière elle notre voile sans retenue, maintenue simplement par une drisse… Les réflexes sont toujours là, Antoine bondit pour tenter de rattraper le gennaker avant que celui-ci ne risque de passer sous le bateau. Il y a d’un coup trop de vent pour y parvenir, il nous faut essayer d’enrouler la voile, mais sans enrouleur cela devient difficile voire impossible. Antoine tire de toutes ses forces sur les cordages et tente de retenir la voile pendant que je maintiens en arrière une autre des cordes. Elles sont folles, elles volent à droite, à gauche, nous devons veiller chacun à ne pas nous prendre un pied dedans ou à ne pas se faire arracher la tête tout simplement ! Il y a 20 nœuds, le grain arrive, il faut faire vite, nous mettons le bateau face au vent pour le ralentir et tenter de moins le subir  mais nous prenons la houle en plus.  Le vent rabat le gennaker vers moi, les attaches et cordages s’approchent de plus en plus dangereusement. Antoine a les mains meurtries, des ampoules explosées tant il tire. De mon côté je déploie aussi toute mon énergie mais mes doigts deviennent comme crispés de douleur, je n’ai plus de force ni dans mes bras ni dans mes mains… il faut tenir !! Cataja file droit, heureusement le vent se maintient et les garçons sont toujours devant leur film. Malo a bien vu que quelque chose n’allait pas mais n’a pas jugé bon de venir nous rejoindre, et heureusement…

Après une lutte acharnée, un travail d’équipe et une trentaine de minutes nous sommes venus à bout de notre manoeuvre, pas peu fiers d’avoir réussi mais épuisés. Nous avons  tout de même appris qu’il nous faut acheter des gants ! Jusque-là ils ne nous avaient pas semblés indispensables, nous avons compris leur fonction à présent ! Cela aurait évité entre autres  à Antoine d’avoir les mains en sang…

image

Le gennaker est rangé tant bien que mal dans son sac, nous continuons notre route sous génois, les grains sont au loin, le ciel dégagé, la mer belle… Comme si rien ne s’était passé… Décidemment Cataja n’aime pas le gennaker !! (voir articles des traversées Maroc/Canaries/Sénégal)

Après 9 heures de navigation active et quelques peurs nous sommes arrivés à Bequia sans nouvelle encombre… Ouf on peut respirer et se reposer ! Et Finalement comme nous l’a dit une de nos lectrices, nous sommes de « maudits chanceux »… 🙂

image

Demain, c’est un nouveau départ vers Mayreau qui nous attend, puis ce sera Carriacou et Grenade, étape finale avant de reprendre des navigations plus longues et plus lointaines…

10 réflexions sur “Mais pourquoi tant d’acharnement??!!

  1. On a vécu un départ en cocotier de notre gennaker entre les îles canariennes et Philippe y a laissé deux genoux en sang!!!!! mais on a tout récupérer!!!! les gants c’est vraiment bien!!!!! Bonne navigation, Bises à tous IVADEL

    J'aime

    • Ah Ben ça nous rassure on n est pas les seuls!;) hihi ça réconforte, bon pas les genoux mais quand même:) on vous imagine bien aussi!:)
      On est pose dans un petit paradis enfin!;) vous avez un Facebook pour photos? Bizz

      J'aime

  2. Bon allez, réglez-moi tous ces p’tits détails, avant de reprendre les cours du CNED !!! Nous, ici, tout l’monde a repris ses bonnes habitudes (l’école, le boulot et le sport)… Bises à tous !

    J'aime

    • Hey coucou la petite famille!!! Ça fait plaisir!! Et vous vos vacances cet été? Vous étiez ou? Toujours le camping car?? Bonne reprise a tous!!! On vous embrasse des Grenadines:) a bientôt!! Vous venez quand nous retrouver?;) Bizz

      J'aime

  3. C’était une façon pour Cataja de vous tester et vérifier que vous étiez encore digne de lui ! En passant, dans ce cas-ci  »merdeux » est plus approprié que  »maudits chanceux ». Ha ha ha ! Bonne route ! 🙂

    J'aime

Laissez nous un commentaire si vous le souhaitez!:)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s