La Route du Rhum 2014 vécue de l’intérieur…

Notre remontée vers St Barth avance… Une halte est finalement prévue en Guadeloupe… L’occasion de refaire le plein au Décathlon, le fameux, le seul des Antilles! Et faire des courses dignes de ce nom… Nous voilà donc partis de Saint Vincent, la météo annoncée semble bonne pour les prochaines 24h… Oui mais je préfèrerai qu’on s’arrête en Martinique sur notre route, histoire de ne pas naviguer de nuit, hein doudou, tu veux bien ?? On va voir… Comment on avance et comment le temps évolue… Et la navigation est belle, des grains au loin mais jamais de notre côté, de l’orage au loin mais pas sur nous… Si bien qu’en fin de journée, nous décidons de continuer notre route… Je ne vous cache pas l’appréhension habituelle de la nuit, mais l’envie d’arriver vite prend le dessus… Et nous avons eu une nuit de nave idéale et superbe. Étoilée à souhait, constellée de mille lumières, calme et tranquille… Les écouteurs dans les oreilles au moment de mon quart, allongée sur le pont, seule, je savoure ces moments, qui de par le noir pourraient être oppressants, mais s’avèrent à cet instant précis d’une plénitude totale… Le mystère des navigations nocturnes, toujours avec leur lot de sentiments contraires : les bons avec l’excitation, le sentiment de liberté, l’envie de ne pas s’arrêter, la solitude et à la fois la conscience d’avoir le privilège d’être en famille, et les moins agréables avec la crainte, l’imaginaire débordant, l’inquiétude, le stress, vous obligeant à sans cesse travailler sur vos peurs et à tout relativiser… Cette nuit est magnifique, il n’y a qu’un mot qui me vienne à l’esprit : Profite !

Au petit jour, nous approchons des Saintes, Antoine de quart à échapper aux grains alentours et a bénéficié du vent pour nous faire avancer… La météo a bien changé, les rideaux de pluie au loin se rapprochent mais nous y échappons pour le moment! L’arrivée est proche, nous re-captons internet et Thétys nous a laissé un message : ils nous attendent aux Saintes justement, une belle occasion de faire plus ample connaissance avec Nathalie et Bruno… Pour ceux qui ne les connaissent pas, voici un couple heureux et en phase avec leurs envies, partis voilà des années sur leur catamaran ! Pas n’importe lequel, The Nautitech 542, The bateau de rêve!! 🙂 Antoine les avait contacté par téléphone au début de notre projet pour « en savoir plus » et de brèves rencontres nous avait permis de mettre un visage sur chacun de nous. Cette fois, nos routes se croisent, nous n’allons pas manquer ce rendez-vous 🙂

8h du matin, ça y est nous sommes posés au mouillage du bourg, il est temps pour nous de nous recoucher… Les enfants eux entament « leur quart », ils gardent le bateau ! 🙂

De discussions en discussions avec Thétys, ils nous annoncent que l’arrivée de la route du Rhum est pour bientôt, c’est une question de jours… Ils hésitent à rester jusque-là, mais se disent que cela pourrait être sympa. Quant à nous, hormis quelques images vues à la télé il y a des années et la connaissance du nom de Loick Peyron nous n’y connaissons rien ! Mais après tout ce n’est que tous les 4 ans, nous sommes à côté et la météo est plutôt mauvaise pour aller à St Barth, autant attendre ici et vivre cet évènement en direct !

image

Et c’est ainsi que nous nous retrouvons en attente du gagnant Ultime! Il fait nuit, nous écoutons la vhf et tentons de savoir l’heure d’arrivée… Un film, deux films, nos petits yeux commencent à fatiguer… Attendre ou aller se coucher, telle est la question ? Allons-nous rater un « truc » majeur si nous nous endormons ?? Hey, mais attendez un peu, que vois-je ?? Des lumières, pleins de toutes petites lumières, des rouges, des blanches, des vertes, des bleus… Des mètres et des mètres de lumières qui se suivent sur l’eau… Ça y est, il arrive !! Hop, hop, hop, on saute dans l’annexe et fermons les portes de Cataja, les enfants dorment : oui on sait c’est pas bien de les laisser seuls ainsi, mais ils font de beaux rêves et ça ne durera qu’un instant !! 🙂 On se découvre tout excités… On chevauche les vagues faites par toutes ces embarcations venues célébrer le champion ! Des dizaines et des dizaines de bateaux en tout genre se pressent pour accueillir le gagnant, des voiliers, des catamarans, des bateaux moteurs, des cigarettes, des jets skis et comme nous des annexes scrutant de partout pour ne pas se faire couper en deux par plus gros ! 🙂 Les fumigènes sont allumés, Loick les bras levés, Banque Populaire est là à quelques mètres de nous, les klaxons retentissent, les sifflements, les applaudissements… Les poils de nos avant-bras se dressent, il y a quelque chose d’unique, de magique, de galvanisant dans cette arrivée… Nous avons beau être à l’extérieur de tout ça, nous avons beau ne pas être des connaisseurs en la matière, nous sommes là, à l’arrivée du vainqueur de la route du Rhum 2014 et nous sommes comme des enfants ! C’est un instant GE-NIA-LI-SSI-ME ! Le fameux Loick Peyron, non seulement arrive après 7 jours et 15 heures à 00:08 heure locale mais en plus bat le record détenu jusque-là… Pour avoir vécu à notre toute petite échelle une transat, nous ne pouvons qu’admirer cette performance et la prouesse de manœuvrer un tel engin, seul ! Il commence à se faire tard, et il se murmure déjà l’arrivée dans quelques heures du second Ultime, celui de Yann Guichard… Il est temps pour nous de retrouver notre petit cocon, de nous endormir des étoiles pleins les yeux… Demain on y retourne, et c’est sûr avec les garçons cette fois, il ne faut pas qu’ils ratent ça !

image image

image  image

14:18, après 8 jours et 5 heures, c’est en famille que nous partons accueillir le second grand gagnant à la barre du non moins grand Spindrift 2 ! Tout le monde se presse à nouveau pour accompagner sur les derniers miles ce monstre des mers ! Banque populaire nous avait déjà impressionné par sa taille, mais là, c’est phénoménal ! Ce trimaran est énorme, gigantesque et magnifique !! Vraiment, un objet incroyable, une œuvre d’art à lui tout seul !

image image

image image

image image

image image

Comment naviguer un truc pareil seul ?? 40 mètres de long, 23 mètres de large et 800 m2 de toile quand nous mesurons 14 mètres de long, 7 de large et que nous devons avoir entre 115 et 200 m2 de toile !! Vitesse de pointe de 45 nœuds, Cataja 16 nœuds et à vide !! Vous rendez-vous seulement compte ?… Il faut je crois l’avoir devant les yeux pour le réaliser… Nous essayons de nous mettre deux secondes dans la tête de cet homme, de ces hommes navigateurs d’engins pareil, nous imaginons la volonté de fer qu’ils doivent avoir, le courage dont ils doivent faire preuve et la force tant physique que mentale qui doit les accompagner (changer une voile d’avant consiste à sortir un sac de 130 kg de la cale pour le hisser à poste, soit plus d’une heure de travail pour un seul homme dans des conditions de mer pas toujours facile)!  Non, vraiment, ces « rencontres » avec ces « géants des mers, et je parle aussi bien des hommes que des engins », vous font quelque chose, juste là, au niveau du cœur… Ça vous fait vibrer, ça vous fait rêver et ça vous donne un moment de bonheur vécus ensemble au milieu d’une foule réunie pour quelque chose de beau et de positif !! Un semblant de regain de coupe du monde d’une certaine année, remportés par certains français et qui nous avaient unis les uns aux autres le temps de quelques heures et plus… C’est bon, juste et simplement bon !

Merci messieurs pour ces grands moments, et chapeaux bas !

image image

4 réflexions sur “La Route du Rhum 2014 vécue de l’intérieur…

  1. ça me donne trop l’envie de foncer vous rejoindre en Janvier !!! On se contacte par mail savoir si vous avez de la place ?
    Je vous envoie un peu d’air frais de chez nous !
    bises à vous tous
    regis

    J'aime

  2. Je le savais que vous ne pouviez manquer ces monstres des mers. 😉 Merci de tous ces détails qui me font un peu mieux comprendre l’exploit de ces grands navigateurs. Et voilà encore une occasion de faire la fête. Décidément vous n’arrêtez pas ! 😀

    J'aime

Laissez nous un commentaire si vous le souhaitez!:)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s